Tous les contenus classés dans santé


En Hauts-de-France, une association composée d’artistes professionnels intervient au sein de services pédiatriques pour redonner le sourire aux enfants hospitalisés. Portrait.


Nouveaux équipements, programme innovant: les Hauts-de-France et le CHU de Lille en pointe pour la santé de nos ainés et la prévention de la dépendance.


La Région Hauts-de-France accompagne la mise en place d’e-consultations hospitalières pour rendre accessible à toutes les populations de la région la prise en charge des patients touchés par des maladies génétiques et leurs familles.


Répartis sur le territoire des Hauts-de-France, les Espaces Ressources Cancer, ou ERC, sont des lieux d’écoute et d’accompagnement. Ils accueillent gratuitement toutes les personnes atteintes d’un cancer et leur entourage. Afin de les soutenir, la Région Hauts-de-France a décidé d'allouer des subventions à ces structures pour un montant global de 312 900 euros.


Le CHU de Lille vient de s’équiper d’un robot unique en France qui permet d’aider les chirurgiens dans la pose de prothèses de genou et de réduire les douleurs résiduelles des patients.


La Région Hauts-de-France propose aux étudiants deux dispositifs, "Étudiants Relais Santé" et les "Contrats étudiants" afin de soutenir l’emploi des jeunes et leur pouvoir d’achat. Pour l’année universitaire 2021/2022, plus de 1 100 contrats étudiants seront proposés.


"Notre objectif est de permettre à tous les habitants de se faire vacciner, notamment en milieu rural", a expliqué Xavier Bertrand. En effet, pour faciliter la vaccination des habitants éloignés des centres de vaccination, la Région et l'ARS ont créé des vaccino'cars qui parcourent notre région. Forte du succès de l'opération, la Région a décidé de porter à 4 le nombre de cars mis à disposition.


Suite au décès de leurs enfants - Justine et Paul-Émile - emportés par un cancer des os, Catherine Soubrier et Dominique Cronier se sont lancées dans un nouveau combat en créant l'association Les 111 des Arts de Lille. L'association lilloise organise la troisième édition de son rendez-vous d'art et d'artistes du 25 septembre au 3 octobre 2021 à la salle de la Halle aux Sucres à Lille.


Avec 200 décès par jour, les maladies cardiovasculaires sont l'une des premières causes de mortalité chez les femmes. Des drames qui pourraient être évités 8 fois sur 10, notamment grâce à une bonne hygiène de vie et une prévention active. Ainsi, pour "prévenir", plutôt que "guérir", et soutenue par la Région, l'association Agir pour le cœur des femmes propose une visioconférence et finance un bus pour aller à la rencontre des femmes des quartiers en difficulté.