Votre avis compte


Redynamisons nos centres-villes et centres-bourgs !

Commerçants, artisans, entrepreneurs, élus, habitants… Vous vous questionnez pour l’avenir de vos centres et voulez vous engager dans une démarche et une action forte ?

La Région Hauts-de-France organise des réunions pour donner un nouvel élan à nos centres. La première se tiendra à Bapaume, le 14 novembre 2018.

En 2017, 11 % des locaux commerciaux situés en centre-ville étaient vacants au niveau national. Pour inciter les acteurs locaux, dont ceux du logement et du commerce, à réinvestir les centres-villes et à y favoriser le maintien ou l’implantation d’activités, le gouvernement a lancé en mars 2018 le programme " Action cœur de ville". Ce dispositif concerne les villes "moyennes ou intermédiaires", dont 23 sont situées en région Hauts-de-France.

Des réunions publiques pour débattre et trouver des solutions

La Région s'associe à ce plan national et va plus loin, pour soutenir le commerce et dynamiser les centres-villes et centres-bourgs des plus petites communes. Pour cela, elle lance un appel à la mobilisation des élus locaux, habitants, commerçants, entrepreneurs, artisans… Cinq rencontres publiques ont déjà été organisées en décembre 2018. Élus régionaux, représentants de la Chambre de commerce et d'industrie de Région et de la Chambre de métiers et de l'artisanat ont répondu présents pour entendre les remarques et donner leurs avis.

Soutenir les petits commerces

Le commerce, c’est le secteur d’activité qui crée le plus d’emplois en France. C’est aussi un service de proximité essentiel, un lieu d’échanges qui assure un lien social quotidien. Pour ces raisons, la Région a décidé d'accentuer son soutien aux TPE artisanales-commerciales. Elles pourront bénéficier de subventions pour améliorer l'accueil du public dans leurs points de vente mais aussi pour l'achat, le renouvellement ou l’aménagement d’un véhicule de tournée ou de point de vente ambulant aménagé.


Partagez vos bonnes pratiques !


Votre avis compte

Plusieurs communes des Hauts-de-France innovent déjà pour redynamiser leurs centres.

Panel de réponses obtenues au formulaire et premières "bonnes idées" pour l'avenir des Hauts-de-France.

"La création d’un "espace commerce" sur le site de la ville (référencement Google) et la création d’un Facebook commercial. La création d'une carte de fidélité à utiliser dans les commerces partenaires de centre-ville."

Frédéric Bricout, maire de Caudry (Nord - 15 200 habitants)

  • Désertification des commerces en centre-ville au profit du e-commerce.
  • Loyers élevés des locaux vacants.
  • Nécessité d'une remise en état des locaux (réfection, rénovation, mise en accessibilité, sécurité, situation, signalisation).
  • Nécessité de parkings à proximité des commerces.
  • Choix d'installation en zones commerciales.
  • Manque de mobilisation des commerçants et peu d'innovations de la part de l'union des commerçants.
  • Revenu moyen par habitant inférieur aux moyennes nationale et départementale , d'où un cœur de ville classé quartier prioritaire de la ville.
  • Hostilité des commerçants vis à vis des grandes enseignes commerciales.
  • Absence d'une enseigne commerciale locomotive en centre-ville.
  • Les aides municipales aux commerces caudrésiens et actions mises en place par la ville de Caudry
  • la commune privilégie les commerces locaux pour ses achats (hors marchés)
  • la ville de Caudry s’est mobilisée pour que le centre-ville soit reconnu au titre de la « Politique de la Ville » et puisse bénéficier de la mise en place d’un fonds d’investissement pour les services, l’artisanat, les commerces de proximité (FISAC) et la création d’un poste de manager de ville qui a pour but de redynamiser les commerces de centre-ville, une aide à l’embellissement des vitrines (en pourcentage des travaux réalisés), la mise en conformité, en accessibilité et en sécurité des locaux commerciaux
  • la création de places « dépose-minute » devant les commerces
  • Marché hebdomadaire (vendredi) en centre-ville et création d’une autre place de marché le mardi (Fiévet)
  • la création de parkings en centre-ville (Don Bosco-Friche Lemaire-Ateliers Culturels-rue Gambetta-à proximité du Centre Socio-Culturel)
  • la création d’un « espace commerce » sur le site de la ville (référencement Google) et la création d’un facebook commercial
  • la ville de Caudry finance les 3 premiers mois d’installation et puis encore 3 mois au bout de 12 mois d’activité dans le périmètre de la Politique de la Ville 🙁 3*600€)*2 : 3600 €
  • aide à la décoration des vitrines pour la période de Noël (50 % pour les achats à hauteur de 600€)
  • 1 800 enfants des écoles primaires bénéficient d’un bon ludique à valoir dans les commerces qui proposent des activités ludiques : 4 500€
  • 2 400 bons de 35€ sont distribués chaque année aux seniors et sont à utiliser dans les surfaces commerciales de moins de 400m²: 84 000€
  • les bons cadeaux des enfants du personnel municipal 70€ par enfant : 10 640€
  • le financement des animations du cente-ville (Trail Urbain – Marché de Noël – les fêtes foraines – salon du mariage)
  • la quinzaine commerciale d'Avril : 400 places de cinéma offert par la ville *4,50€ : 1 800€
  • la quinzaine commerciale de Noël avec participation à l’achat de la voiture et des bons à hauteur de 7 000 €
  • mise à l’honneur d'un commerçant / mois
  • Création d'un office municipal du commerce composé d'élus, de représentants d'institution (CCI, CMA) et de commerçants.
  • Création d'une carte de fidélité à utiliser dans les commerces partenaires de centre-ville co-financée en partenariat avec une grande surface.
  • Mise en place de signalétique visuelle, plans, vidéos et parution des nouvelles installations dans le bulletin municipal
  • pour un emprunt contracté, la Communauté de Communes du Caudrésis-Catésis finance les 4 premières échéances
  • Partenariat établi entre les grandes surfaces et les commerces de proximité.
  • Diminution de la vacance commerciale et des loyers s'y afférant.
  • Succès du site de la ville et nouvelle dynamique des commerçants.
  • Mise à l'honneur des illuminations de centre-ville de Caudry et réussite de l'animation des salons et marchés.
  • Embellissement des commerces de centre-ville grâce aux aides.
  • Stabilisation de la désertification, relance commerciale.

"Des manifestations et achats auprès du commerce local"

Paul Sagniez, maire de Solesmes (Nord, 4 600 habitants)

ville avec prés de 2000 élèves scolarisés sur la ville collège, lycées et écoles privées , écoles communales

  • ville bourg du Pays du Solesmois
  • friches urbaines importantes , villes avec plus de 12% de logements vacants et logements insalubres avec marchands de sommeil
  • Taux de chômage important
  • Tissu commercial à consolider
  • Soutien aux commerçants locaux
  • Bons aux ainés et personnel communal affectés au commerce local
  • Manifestations et achats auprès du commerce local
  • Une politique forte de redynamisation auprès des associations
  • Une rénovation des bâtiments communaux en cours

Consolidation du commerce local avec rachat des locaux commerciaux vacants

"Création d'une association des commerçants pour mettre en place des actions communes et une meilleure communication"

Didier Leblond, maire de Landrecies (Nord, 3 600 habitants)

  • Ville avec prés de 2000 élèves scolarisés sur la ville collège, lycées et écoles privées , écoles communales
  • La commune de Landrecies se caractérise par un fort taux de vacances des commerces de centre-villes
  • Population assez pauvre
  • les commerces qui s'installent ne durent pas assez longtemps
  • Création d'une association des commerçants pour mettre en place des actions communes et une meilleure communication
  • Volonté de créer des places supplémentaires de parking
  • Sécurisation de la traversée de Landrecies

Nous n'avons pas assez de recul pour évaluer toutes les actions mais il y a une réelle amélioration de la compréhension des demandes des commerçants.

Partager

Send this to a friend