Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 03/10/2022
Mis à jour le 03/10/2022

À lire aussi

Fermer

Les Renault R5 et 4L, des productions made in Hauts-de-France !

Cette année, Renault annonce la production de sa R5 et de sa 4L au sein des usines de Douai et Maubeuge. Une excellente vitrine pour le savoir-faire de la région et une bonne nouvelle pour l’emploi et l’industrie en Hauts-de-France.

Cette nouvelle annonce s’ajoute à la précédente, après le Kangoo électrique ZE, c'est au tour de la Renault R5 et de la 4L de naître en Hauts-de-France, une région leader dans cette industrie !

"Près de 500 000 véhicules à l'horizon 2025"

Depuis septembre 2020, Renault EletriCity et son directeur Luciano Biondo ont un objectif bien marqué : "produire près de 500 000 véhicules à l'horizon 2025 dans les usines de Douai et Maubeuge".

Pour ce faire, de nouvelles voitures seront produites sur ces deux sites, dans lesquels 160 000 employés travailleront afin de réaliser ces productions. La nouvelle 4L sera produite à Maubeuge, tandis que la R5, elle, sera reprise par l'usine de Douai.

Les modèles seront par la suite divulgués à l'occasion du Mondial de l'automobile, du 17 au 23 octobre 2022.

Maubeuge, une usine appelée à être leader

Si l'usine de Maubeuge produisait déjà le modèle Kangoo pour Renault, accueillir la 4L va lui permettre de se développer sur le marché des voitures citadines ! Développement qui permettra à Renault EletriCity de devenir, avec l'usine de Douai et de Ruitz, "l'unité de production la plus importante et la plus performante en Europe sur le véhicule électrique".

Les bienfaits de l'électrique, fer de lance REV3

Fer de lance de la transition REV 3, dynamique portée par la Région et la CCI Hauts-de-France, le développement des véhicules électriques "made in Hauts-de-France" associé à la création de "l'Airbus des batteries en Hauts-de-France" permet de concilier économie et écologie. Renault s'inscrit pleinement dans cette dynamique.

Avec ses nouveaux véhicules électriques, l'entreprise entend bien offrir à ses clients des voitures plus écoresponsables, faciles d'utilisation, et rendre l'électrique accessible au plus grand nombre.

En choisissant une nouvelle fois les Hauts-de-France, Renault confirme son ancrage régional. Ces investissements participent au rebond industriel des Hauts-de-France, première région française en nombre de projets et d’emplois industriels mais aussi une région aux avant-postes de la troisième révolution industrielle.

En savoir plus

Crédits et mentions légales