Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 01/06/2022
Mis à jour le 01/06/2022

À lire aussi

Fermer

Investissements étrangers : les Hauts-de-France gardent leur attractivité !

L'Agence EY vient de publier son baromètre de l’attractivité qui place les Hauts-de-France en tant que première Région sur les projets d’implantation et de création d’emplois industriels, mais également dans le top 10 des investissements étrangers européens. L'industrie régionale a de l’avenir et continue de créer des emplois en Hauts-de-France : une région leader qui se transforme !

Avec leur emplacement géographique exceptionnel, leur localisation logistique idéale, le développement du e-commerce, un bassin de 80 millions d’habitants sur un rayon de 300 km et un contexte post-Brexit qui favorise la relocalisation, les Hauts-de-France sont dans le top 10 des investissements étrangers européens !

La Région Hauts-de-France s’affirme résolument comme une région leader. Forte de nombreux atouts économiques, elle attire les investisseurs étrangers et se positionne en très bonne place en 2021 au niveau international. Région qui se transforme, les Hauts-de-France ne vont pas s’arrêter en si bon chemin !

107 projets d’investissements en 2021

La région se place dans le top 10 européen des régions en matière d'investissements étrangers en 2021 en nombre de projets : 107 au total, dont 55 pour la partie industrielle. En 3 ans la région peut se targuer d’avoir accueilli sur 3 ans 329 projets, ce qui la place dans le trio de tête derrière Paris et Lyon. Ce qui est bon pour l’emploi : les Hauts-de-France sont la deuxième région de France en 2021, avec 7 500 emplois en perspective et + 45% en un an. Parmi les projets impulsés : la future usine chinoise de batteries Envision à Douai (59), ou encore les 300 prévus pour le Centre de reconditionnement de véhicules d'occasion CRVO de Lens (62), d'origine suisse.

Fidélité aux Hauts-de-France

Un quart des projets proviennent des Etats-Unis, devant la Belgique. L’industrie est dominante mais la logistique est également très présente avec un quart des projets, soit un poids doublé en deux ans, en lien avec l'essor du e-commerce. La région est la première plateforme logistique française avec une situation géographique avantageuse : dans un rayon de 300 kilomètres se trouvent le Benelux, la région parisienne, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Idéal pour cibler des millions de consommateurs. La large majorité des projets enregistrés en 2021 concernent des extensions ou des développements d'entreprises déjà implantées en région.

 

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. LAMBERT -

    Je suis fier d’appartenir à cette région très dynamique, il reste encore un long chemin à parcourir pour l’emploi des seniors aujourd’hui au chômage (J’ai un fils de 58 ans au chômage qui cherche en vain à trouver une entreprise qui mise sur lui pour finir sa carrière!!!

Crédits et mentions légales