Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 12/05/2023
Mis à jour le 12/05/2023

À lire aussi

Fermer

Monument préféré des Français : découvrez les candidats régionaux

Qui succédera au Centre Historique Minier de Lewarde en tant que représentant des Hauts-de-France au titre de "Monument préféré des Français" ? Cette année, la maison natale de Charles de Gaulle, le domaine de Chaalis et les hortillonnages d'Amiens, sont en lice pour représenter la région à l'édition 2023 du concours.

Le Monument préféré des Français fait son grand retour sur France 3. Stéphane Bern vous invite à partir en voyage sur les routes de France à la découverte de la richesse du patrimoine culturel, architectural et historique de notre pays.

Cette année, comme l’année passée, vous pouvez voter pour choisir le monument qui représentera la région au titre de "Monument préféré des Français". Ainsi, trois monuments ont été présélectionnés : la maison natale de Charles de Gaulle, le Domaine de Chaalis et les hortillonnages d'Amiens.

Votez avant le 26 mai !

Pour voter pour votre monument préféré, rendez-vous sur le site internet de France Télévisions avant le 26 mai à 23h59. Après le Beffroi d’Arras en 2015, un second monument de la région remportera-t-il ce prestigieux prix ?

La maison natale Charles de Gaulle

Située à Lille, dans le quartier du Vieux-Lille rue Princesse, la maison qui a vu naître l'enfant des Hauts-de-France est en lice pour représenter la région au titre de Monument préféré des Français. La maison a fait l’objet d’une vaste campagne de travaux en 2020. Transformée en musée depuis 1983, elle a vu grandir le petit Charles, de 1890 à 1912, qui deviendra le premier Président de la Ve République.

Ce bel hôtel particulier, devenu un véritable lieu de mémoire, appartenait aux grands-parents maternels de Charles de Gaulle. La bâtisse est très proche aujourd’hui, suite à une importante phase de rénovation, de la maison que connut Charles de Gaulle durant son enfance, grâce à la restitution des décors d’origine, aux témoignages de la famille et aux recherches historiques et scientifiques.

Les hortillonnages d’Amiens

Situés dans l’ancien lit de la Somme, les hortillonnages d’Amiens existeraient depuis l’Antiquité. Le nom tire son origine du latin "hortus", signifiant jardin. Sur ces 300 hectares, on y cultivait choux, carottes et poireaux pour les habitants de la ville. En effet, ils sont constitués de plusieurs parcelles cultivées, entourées d’eau et seulement accessibles en barque, via des petits canaux, appelés les rieux.

Aujourd’hui, quelques Amiénois travaillent encore cette terre, très fertile et vendent leur récolte tous les samedis lors du marché sur l’eau du quartier Saint-Leu. Aussi, quelques milles propriétaires profitent toute l’année de ce bel écrin de verdure en milieu urbain pour pêcher, jardiner ou bien contempler la nature. Tous les ans, au printemps et en été, le Festival International de Jardins propose à tous de profiter de ce site naturel d’exception.

Le domaine de Chaalis

Au cœur du massif d’Ermenonville, le domaine de Chaalis s’étend sur 1 000 hectares de terres, de forêts et d’étangs. Le domaine de Chaalis est composé d’une chapelle, véritable "Sixtine française", d’un musée, le musée Jacquemart-André, d’un parc et d’une roseraie classée "Jardin remarquable". Le domaine est également composé d’une ancienne abbaye cistercienne, qui a été construite en 1137 par le roi Louis VI et a connu une intense activité intellectuelle au Moyen-Âge et à la Renaissance.

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

Crédits et mentions légales