Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 17/04/2022
Mis à jour le 18/04/2022

À lire aussi

Fermer

Paris-Roubaix 2022 : une édition qui a tenu toutes ses promesses

Quelles courses ! Vous avez été une nouvelle fois au rendez-vous sur les bords des routes pour venir encourager les coureurs le 16 avril lors de la course "femmes" et de la course "hommes" le 17 avril. Un beau moment de sport mais aussi une grande fête populaire dont le succès ne se dément pas d’année en année.

En octobre dernier, c’est, à la surprise générale, l'Italien Sonny Colbrelli, qui avait remporté la dernière édition de la "Reine des Classiques" dans des conditions météorologiques particulièrement défavorables. Cette année, la météo était au beau fixe mais les redoutables secteurs pavés n’ont pas épargné les coureurs lors cette course qui est considérée comme la préférée des Français dans le monde du cyclisme. Cette 119e édition a été une nouvelle fois un grand succès populaire.

Dylan van Baarle, grand vainqueur de "L’Enfer du Nord"

Dylan van Baarle remporte son premier Monument à 29 ans. Deuxième du Tour des Flandres le 3 avril dernier, le Néerlandais, remporte en solo cette course dantesque avec ses 30 secteurs pavés dont les fameux Mons-en-Pévèle, Trouée d’Arenberg et Carrefour de l’Arbre. Dans l'histoire du Paris-Roubaix c'est la septième fois qu'un Néerlandais la remporte.

Dans le trio de tête :  le Belge Wout Van Aert, grand favori souffle la deuxième place au Suisse à Stefan Küng. Le 1er Français à avoir franchi la ligne d’arrivée au stade vélodrome de Roubaix est Adrien Petit qui finit sixième. Cette course a été marquée par de nombreuses chutes notamment celles de Yves Lampaert percuté par un spectateur et la chute fatale d'Anthony Turgis dans le quatrième secteur pavé.

Une course "femmes" à la hauteur de la course "hommes"

Sur un parcours de 8km plus long que l’année dernière, avec 29,2 km de secteurs pavés, cette année, c’est Elisa Longo Borghini qui remporte cette deuxième édition au prix d’un sprint acharné à l’arrivée. La Belge Lotte Kopecky et la Néerlandaise Lucinda Brand se classent respectivement deuxième et troisième.

Le Mag Paris-Roubaix Hauts-de-France

Engouement populaire, interviews, coulisses, invités exclusifs comme Gilbert Duclos-Lassalle, le Paris-Roubaix Challenge ou Juniors... sans oublier les deux magnifiques victoires... Revivez la "Reine des Classiques" depuis votre salon !

Samedi 16 avril

Dimanche 17 avril

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

2 commentaires sur “Paris-Roubaix 2022 : une édition qui a tenu toutes ses promesses”

  1. Serge Liépin -

    Bonjour

    Ayant vécu une fois de plus un magnifique Paris-Roubaix dans votre belle région
    J’aimerais pour ma collection si c’est possible que vous me fassiez parvenir les Goodies de publicité (cartes postales, affiche, stylo etc….) que vous éditez comme chaque année.

    Ainsi que celle si c’est possible pour les 4 jours de Dunkerque que je viendrai aussi voir bien entendu

    Je vous en remercie d’avance et vous félicite pour ces épreuves

    Merci

    • Heidi des Hauts-de-France -

      Bonjour, nous allons vous envoyer par courrier des goodies de Paris-Roubaix, ainsi que des cartes postales sur les 4 jours de Dunkerque.
      Bien cordialement

Crédits et mentions légales