Toutes les actualités
Publié le 30/09/2019

JO 2024 : les Hauts-de-France se positionnent

La Région Hauts-de-France a décidé de répondre aux appels à projets "Terre de Jeux 2024" et "Centres de préparation aux Jeux", lancés par le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo).

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024 sont une véritable opportunité pour les Hauts-de-France. Avec ses grands équipements et son savoir-faire pour accueillir des délégations internationales, notre région a de nombreux atouts à faire valoir.

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) a mis en place un appel à projets "Terre de Jeux 2024", destiné aux collectivités territoriales qui souhaitent participer à l’aventure des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris. Et la Région Hauts-de-France a choisi d’y répondre.

Une dynamique déjà bien engagée

Le 6 décembre 2018, la Région a lancé la dynamique en organisant, à Lille, une rencontre avec les représentants du monde du sport et des collectivités du territoire. Plus de 150 personnes avaient fait le déplacement pour ce premier rendez-vous.

En parallèle, la Région a également ouvert une plateforme de consultation pour recueillir les suggestions et les attentes des habitants des Hauts-de-France : sport.hautsdefrance.fr

Les Hauts-de-France labellisés "Terre de Jeux" ?

Pour répondre à l’appel à projets "Terre de Jeux", la Région s’appuie sur quatre thématiques :

  • Célébration : en organisant des rencontres entre sportifs de haut niveau de la Team Hauts-de-France et des jeunes.
  • Héritage : en sensibilisant les habitants à l’intérêt et aux bienfaits de la pratique sportive en développant par exemple les Parcours du cœur dans les lycées
  • Économie et emploi : en accompagnant les entreprises régionales vers les marchés nationaux liés aux Jeux olympiques
  • Engagement : en faisant grandir la communauté Paris 2024

Six centres de préparation aux Jeux

Candidater au label "Terre de Jeux 2024" permet également à la région d’être candidate en tant que "Centre de préparation aux Jeux". Les sites retenus seront référencés dans un catalogue édité par le Cojo et mis à disposition des 206 comités nationaux olympiques et des 184 comités nationaux paralympiques du monde entier et pourront ainsi accueillir potentiellement dès 2020 des délégations étrangères dans le cadre de leur préparation aux Jeux.

Chaque collectivité  propriétaire d’un équipement sportif peut candidater. Ainsi, la Région Hauts-de-France a choisi de candidater pour les 6 équipements sportifs dont elle est propriétaire :

Les collectivités (communes, EPCI,…)  propriétaires d’autres équipements sportifs emblématiques pour notre territoire ont jusqu’au 30 novembre pour en faire de même.

Création d’une association dédiée

La Région s’associe également à la création, au premier trimestre 2020, d’une association qui fédère tous les acteurs des Hauts-de-France autour des Jeux olympiques – le Comité régional olympique et sportif (Cros), les principales collectivités du territoire, le monde économique et associatif. Cette association a pour but de :

  • coordonner la dynamique JO 2024,
  • promouvoir les atouts de la région en vue d’accueillir les délégations sportives
  • innover et expérimenter dans le sport avec les clubs, les ligues, les pépinières d’entreprises…
  • sensibiliser le grand public

Chiffres clés

En Hauts-de-France :

  • 13 257 clubs sportifs auxquels près du quart de la population régionale adhère pour sa pratique régulière
  • 1,3 million d’habitants titulaires d’une licence sportive
  • 130 000 bénévoles se mobilisent et contribuent à la vitalité d’un secteur créateur d’emplois, véritable enjeu économique
  • Plus de 14 000 emplois recensés dans 6 400 structures

À lire aussi

Ensemble, relevons le pari 2024 !

Jeudi 6 décembre 2018, la Région a accueilli l’ensemble du monde spo...


Paris 2024 : les Hauts-de-France dans les starting-blocks

Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 attribués à Paris, les Ha...


Relevons le « pari » des Jeux 2024 en Hauts-de-France

La Région a lancé officiellement, le 12 mai 2019, une grande consultat...


Fêtez le sport en attendant les JO !

Ces 22 et 23 juin 2019, les Hauts-de-France fêtent le sport et l'olympi...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

3 commentaires sur “JO 2024 : les Hauts-de-France se positionnent”

  1. FIERET Hubert -

    Comme d’habitude le sud du département peut ét pourra regarder la television. C’est vrai que dans un désert économique, sans infracture, il est difficile d’organiser une quelconque manifestation!

  2. BEAUDOUIN -

    Bonjour, 2 bassins olympiques à Amiens…. que faut-il de plus pour être référencé Centre d’entrainement ? Quel dommage que la Picardie (si, si, ce territoire existe encore) ne soit pas représentée…. certainement trop proche de Paris avec ces dessertes en train et ces autoroutes qui permettent de rejoindre la capitale en 1 heure. On espérait beaucoup…trop peut être.

    • hfanchini -

      Les six sites indiqués dans l’article ne sont bien sûr pas exclusifs.Ce sont les équipements sportifs dont la propriété appartient à la Région.
      Bien évidemment, les collectivités propriétaires d’autres équipements importants dans notre territoire vont également candidater, ce qui permettra d’avoir un nombre important et diversifié de Centres de Préparation aux jeux (CPJ) labellisés par Paris 2024 et couvrant l’ensemble des Hauts-de-France et notamment la nouvelle piscine olympique d’Amiens, qui sera proposée par Amiens Métropole, propriétaire.

Partager

Send this to a friend