Toutes les actualités
Publié le 06/12/2018

Ensemble, relevons le pari 2024 !

Jeudi 6 décembre 2018, la Région a accueilli l’ensemble du monde sportif et des collectivités territoriales pour créer une synergie autour des Jeux olympiques de Paris 2024.

Les Jeux olympiques de Paris en 2024 sont une véritable opportunité pour les Hauts-de-France. Avec ses grands équipements et son savoir-faire pour accueillir des délégations internationales, notre région a de nombreux atouts à faire valoir. Reste à mettre en place une stratégie commune.

C'est pourquoi la Région a organisé, le 6 décembre 2018 à Lille, une rencontre avec les représentants du monde du sport et des collectivités du territoire. Plus de 150 personnes avaient fait le déplacement pour ce premier rendez-vous. "Les enjeux vont bien au-delà du sport, a introduit Florence Bariseau, vice-présidente à la Région en charge des sports, de la jeunesse et du tourisme. Il en va aussi de l'attractivité et du rayonnement touristique de notre région."

Le label "Terre de Jeux"

"Il faut un portage politique et c'est la Région qui doit être le coordinateur, a appuyé Patrick Kanner, sénateur du Nord et ancien ministre des Sports. Aujourd'hui, c'est la première pierre d'un édifice qui va gagner." Le COJO, le comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024, a mis en place un label "Terre de Jeux". Pas question que les Jeux ne soient qu’un événement sportif organisé dans la capitale de France. Paris 2024 ambitionne d’insuffler l’esprit olympique sur tout le territoire en invitant les communes, les départements et les régions à s’engager eux aussi dans la dynamique. La Région souhaite obtenir le label "Terre de Jeux". "Il faut inventer ensemble les leviers nécessaires pour que ce soient aussi les Jeux des Hauts-de-France", a reconnu l'ancien ministre des Sports.

Une question d'héritage

Se pose aussi la question de l'héritage des Jeux olympiques et paralympiques. "Le mouvement associatif en Hauts-de-France est d'une richesse incroyable, a déclaré Claude Fauquet, président du Comité régional olympique et sportif (Cros). 1,2 million de licenciés et 130 000 bénévoles font vivre les clubs sur notre territoire. Il faut sauvegarder ce tissu associatif et que les Jeux leur apportent un véritable coup de pouce. J'aimerais également que les habitants puissent vivre cette émotion collective que sont les Jeux olympiques."

Concurrence avec les autres régions

Contrairement à 2012 où la région faisait assez logiquement figure de base arrière au vu de sa proximité géographique avec Londres, nous sommes cette fois dans une logique de concurrence avec les autres régions françaises. "Nous devons établir une stratégie commune et nous démarquer, a expliqué Jean-Philippe Gold, directeur du Comité régional du tourisme et des congrès (CRTC). Pour cela, on peut se baser sur trois éléments marqueurs de l'identité des Hauts-de-France : le goût du dépassement de soi, le sens de la relation à l'autre et l'ouverture à l'international."

Plus vite, plus haut, plus fort… Ensemble !

Pour les élus locaux présents, l'équation est simple : pour être attractifs, il faut rester unis. "On est tous prêts !", a confirmé Guillaume Duflot, vice-président aux Sports d'Amiens Métropole. "On a tous des casquettes différentes, mais on est d'accord pour porter le même maillot, a résumé Florence Bariseau. À un peu plus d'un an des Jeux de Tokyo, le temps presse. C'est un gros chantier, un vrai défi, reconnaît la vice-présidente. Mais l'enthousiasme et la motivation collective sont là".

L'innovation comme marque de fabrique

D'ici les prochains mois, les acteurs vont recenser toutes les initiatives déjà menées sur le territoire en vu des Jeux 2024. "Nous allons les partager pour créer une vraie synergie, a annoncé Florence Bariseau. Prochaines étapes, la création d'un comité de pilotage en gouvernance partenariale et un séminaire de travail à Liévin avant le mois de mars pour qu'en juin 2019 nous puissions proposer une vraie stratégie et une marque commune qui pourra être déclinée sur tout le territoire. On va faire la différence sur l'innovation."

À lire aussi

Paris 2024 : les Hauts-de-France dans les starting-blocks

Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 attribués à Paris, les Ha...


La Team Hauts-de-France en route pour les Jeux

Pour accompagner au mieux les sportifs de haut niveau dans leur prépara...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. DENIS FERON -

    Notre Région est déjà bien dotée en équipement sportif, notre positionnement au coeur de l’Europe avec des transports rapides(autoroutes, trains, avions-Lille-Beauvais, Le Touquet-,)favorise cette candidature avec un secteur sportif très diversifié-foot, aviron, basket,hand, volley,etc.Nous sommes des gens travailleurs et supporters. Valorisons notre Région et accueillons!!!

Partager

Send this to a friend