Contenu principal de la page
Article publié le 16/02/2023
Mis à jour le 17/02/2023

Didier Lepez : un Ch’ti à la conquête du Groenland

© Didier Lepez

À 58 ans, ce Marcquois et aventurier expérimenté se prépare pour une aventure extraordinaire de cinq semaines en Arctique. En chiens de traineaux, il va parcourir plusieurs centaines de kilomètres sur la banquise. À quelques jours de son départ, Didier Lepez se livre. Entretien.

Faire du chien de traîneau dans la région, ce n’est pas commun. Et pourtant, Didier a été sportif de haut niveau dans cette discipline. À 58 ans, ce Ch’timi, patron de la société Vertus, de Marcq-en-Baroeul, depuis 12 ans, commercial autodidacte de profession et père de quatre enfants, a décidé de vivre ses rêves. Ses grandes passions : les grands espaces et les chiens.

Oser vivre ses rêves

C’est en 2014, qu’il décide pour la première fois de se lancer un défi : quatre semaines dans le grand nord avec un attelage de huit chiens. "Je voulais réaliser un rêve en alliant mon amour pour les grands espaces et les chiens, et surtout oser cette expérience pour me dépasser et donner du sens à ma vie", explique le chef d’entreprise.

Puis, en 2017, cet insatiable explorateur, décide d’y retourner pour refaire, 90 ans après, une route, ouverte par Paul-Emile Victor, de 1200km de long. Mais, pour sa survie et celle de son attelage, il rebrousse chemin à partir du 850e km, car la glace n’est plus assez épaisse pour supporter le poids du traineau (+ de 200kg), attelé par sa douzaine de chiens. "C’est là que j’ai pris conscience des effets réels du changement climatique sur la faune et la population", explique-t-il.

Un témoin aux avant-postes du changement climatique

Après huit mois de préparation physique et mentale, c’est le 26 février qu’il commencera une troisième expédition dans l’un des derniers villages Inuits : Savissivik. "Je suis curieux de voir comment ces hommes et ces femmes, qui vivent avec ce que la nature leur offre, appréhendent les effets du changement climatique : la diminution des animaux à chasser, la fonte des glaces, les ours polaires qui se rapprochent des villages… ", livre-t-il.

La Région, engagée dans la dynamique rev3, soutient pleinement l'aventurier dans cette expédition extraordinaire.

Une conférence de presse

Le 25 mai, Didier Lepez donnera une conférence pour témoigner de ses moments de vie hors du temps, de ses souvenirs qui imprègneront l’homme pour toujours. Une fierté pour l’enfant de la région : "Je suis ravi de pouvoir donner cette conférence au cœur de ma région. D’autant plus que durant mon expédition, je porterai haut ses couleurs". Un instant privilégié avec l’aventurier, où il partagera les images tournées sur place à l’aide de son drone, et présentera son livre qui relatera l’ensemble de ses expéditions.

Crédits et mentions légales