Contenu principal de la page
Article publié le 03/02/2024
Mis à jour le 12/02/2024

Les Hauts-de-France à la pointe de la formation médicale et de la recherche

© Philippe Gazeau architecte

La Région assure la maîtrise d’ouvrage de la construction du bâtiment universitaire "Plateau Technique Santé" de l'UFR de médecine de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) sur le Campus du Thill à Amiens (80). L’Etat a confié la maîtrise d’ouvrage à la Région, à travers une convention signée en août 2018.

C’est un pas de plus pour faire des Hauts-de-France une région à la pointe en matière de santé. Un équipement, dont la construction a débuté en avril 2022, et qui s’achèvera en 2024, va accueillir à Amiens (80), sur le site de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV), étudiants et chercheurs pour aller plus en avant dans l’excellence médicale du territoire.

Un équipement haut de gamme

C’est un projet de grande envergure, pour l’enseignement et la recherche, qui contribuera au rayonnement de la région et à en faire un territoire d’excellence en matière de formation médicale et de recherche. Ce campus santé accueillera 6 151 étudiants dans les domaines de la santé et des soins en école paramédicale, à l’Institut d'Ingénierie de la Santé (2IS) de l’UPJV, en médecine, en odontologie et en pharmacie. 375 personnels enseignants et non enseignants y exerceront leurs fonctions.

Cet équipement haut de gamme améliorera les conditions d’accueil des étudiants et des chercheurs, par la mise à disposition de locaux modernes et nouvellement équipés et gagnera en attractivité de par sa proximité avec le CHU d’Amiens sud. Il renforcera l’attractivité de la région Hauts-de-France dans le domaine de la santé et fera rayonner ses établissements supérieurs dans le domaine de la pédagogie active et de la simulation en santé dédié aux professionnels de santé et aux étudiants.

Ce bâtiment a par ailleurs été conçu avec des objectifs vertueux en matière de respect de l’environnement et de consommation énergétique.

Un budget de 26 millions d’euros financés par l’Europe, l’État et la Région

La Région a apporté une contribution financière substantielle de 9 400 000 € à ce projet, en mobilisant également ses fonds européens FEDER (REACT EU) à hauteur de 7 845 000 €. Ce projet, prévu pour voir le jour au cours du deuxième trimestre 2024, intervient à un moment où le territoire national fait face à une pénurie de professionnels de la santé, notamment de médecins et de personnels paramédicaux.

La Région, en étroite collaboration avec l’État dans le cadre du Contrat de plan État-Région (CPER), et avec le soutien de l'Union européenne, s'engage pleinement à relever ce défi en mettant en place des initiatives visant à former les médecins de demain. Cette démarche s'inscrit dans une perspective d'excellence, notamment dans le domaine de la recherche médicale, soulignant ainsi l'engagement continu en faveur du développement de compétences et de ressources nécessaires pour renforcer le secteur de la santé.

À chaque étape de l’opération (programmation, études de conception et travaux), une concertation étroite a été mise en place avec les services de l’université pour que le bâtiment réponde au mieux aux besoins des futurs usagers (étudiants en santé, enseignants-chercheurs et praticiens en santé).

Quelques chiffres clés

  • Surface : 5 569m² ;
  • Le bâtiment neuf sera composé de 7 entités fonctionnelles majeures structurellement liées : le Pôle Accueil Général, le Pôle d'Enseignement technique : un ensemble de 15 salles de travaux pratiques d'une trentaine de places et annexes réparties sur 4 plateaux, le Pôle Anatomie, le Pôle recherche BIOPI (laboratoire Biologie des Plantes et Innovation), le Pôle recherche AGIR (laboratoire Agents infectieux, résistance & chimiothérapie), le Pôle Logistique et le Pôle Annexes, un petit ensemble autonome et isolé de stockage des produits dangereux et déchets ;
  • 6 151 étudiants dans les domaines de la santé et des soins :
  • 525 étudiants en école paramédicale ;
  • 675 étudiants à l’Institut d'Ingénierie de la Santé (2IS) de l’UPJV ;
  • 4049 étudiants en médecine ;
  • 20 étudiants en odontologie ;
  • 882 étudiants en pharmacie.

Pour aller plus loin


Infos pratiques




Crédits et mentions légales