Contenu principal de la page
Article publié le 03/09/2023
Mis à jour le 04/09/2023

Étudiants, lycéens, apprentis : la Région est à vos côtés en cette rentrée

Étudiants, lycéens, apprentis : la Région est à vos côtés en cette rentrée

En cette rentrée 2023, la Région Hauts-de-France sera encore une fois aux côtés de sa jeunesse pour leur offrir les meilleures conditions d’enseignement et les accompagner dans leur formation.

Préserver le pouvoir d'achat des jeunes

La Région s'engage à soutenir et accompagner les apprentis, les étudiants et les lycéens tout au long de leur parcours de formation. Car l’avenir des Hauts-de-France ce sont eux ! Pour préparer au mieux l’année scolaire 2022-2023, c'est le moment de faire vos demandes d’aides.

La Carte Génération #HDF

Si vous êtes lycéen ou apprenti, demandez votre carte Génération #HDF 2022-2023 pour préparer la rentrée qui approche !

  • Si vous êtes lycéen, vous pouvez bénéficier de 100 euros la première année et 55 euros les suivantes pour financer vos manuels scolaires ou les équipements nécessaires à votre scolarité. Cette allocation est utilisable dès la validation ou revalidation de votre carte par votre établissement.
  • Si vous êtes apprenti, vous pouvez bénéficier en première année d'une aide de 200 euros pour financer vos manuels ou votre équipement professionnel, à utiliser dans les six mois suivant la validation de votre carte par votre CFA ou sa revalidation si vous changez de formation.

Plus d’informations ici.

L’aide au permis de conduire

Avoir son permis de conduire, c’est l’un des premiers moyens d’accéder à l’autonomie, à la formation et à l’emploi. C’est aussi une façon de soutenir le pouvoir d’achat des jeunes et de leurs familles.

Mise en place en juillet 2021, l’aide au permis de conduire s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans et aux parents isolés sans limite d’âge. Elle est également accordée sous conditions de revenus aux demandeurs d’emploi, aux apprentis ou aux stagiaires de la formation professionnelle.
La Région s’engage à financer 90 % du coût de la préparation aux épreuves théorique (code) et pratique (conduite) du permis de conduire B, ou seulement pour la préparation de l’épreuve pratique (conduite) si l’épreuve théorique (code) a déjà été obtenue, dans la limite de 1 350 euros.

Depuis son lancement, ce sont près de 6 000 jeunes de moins de 30 ans qui ont pu en bénéficier. L’aide individuelle moyenne accordée - sous conditions et selon les éléments de la demande - avoisine un montant de 944 euros.

Retrouvez ici toutes les infos sur l’aide au permis de conduire.

Les aides aux transports, à l’hébergement et la restauration des apprentis

En tant qu’apprenti, vous pouvez bénéficier d’aides pour soutenir votre pouvoir d’achat et vous permettre de suivre votre formation dans les meilleures conditions.

  • Il existe une aide financière au transport comprise entre 0 à 200 euros en fonction de la distance parcourue entre votre domicile et votre CFA.
  • La Région vous facilite le recours à l'hébergement et pour contribuer à vous éviter des déplacements trop importants au détriment des conditions de suivi de la formation. Le montant de l’aide est forfaitaire et fixé à 80 € par bénéficiaire et par année de contrat.

Vous pouvez également bénéficier d’une aide de 100 € pour compenser une partie de vos frais de restauration.

L’aide à la restauration pour les étudiants boursiers

Cette aide s’adresse aux boursiers de l'échelon 4, 5, 6, 7 ou aux étudiants en difficulté, sur proposition des services sociaux du Crous. Elle prévoit l'utilisation d'un repas par service, c'est-à-dire un repas au déjeuner et/ou un repas au dîner, jusqu'à 100 repas sur l'année universitaire (50 repas par semestre).

Retrouvez ici toutes les infos sur l’aide à la restauration pour les étudiants boursiers.

Fonds Régional d’Aide d’Urgence

Grâce à un partenariat avec les CROUS, la Région a mis en place le FRSU qui vise à apporter rapidement une aide financière personnalisée aux étudiants en difficulté. Elle permet de répondre à diverses problématiques : logement (recherche, dette), financement (frais d’études, scolarité…), vie quotidienne (alimentation, transport, endettement), relations familiales (difficultés, rupture familiale…), santé (mutuelle, soins).

Les étudiants peuvent prendre rendez-vous tout au long de l’année universitaire avec une ou un assistant(e) du CROUS qui a la connaissance des réalités universitaires et des modalités d’intervention précises et ciblées. Leur dossier de demande sera évalué et étudié par la commission d’aide spécifique auquel la Région participe.

1 900 étudiants ont bénéficié de cet accompagnement d’urgence l’année dernière pour plus de 2 400 aides accordées.

Plus d’informations sur ce dispositif

La bourse Mermoz pour l’année universitaire 2022-2023

La Région renouvelle le dispositif de bourse Mermoz pour les mobilités internationales effectuées dans le cadre de l’année universitaire 2022-2023.

L’objectif : apporter un soutien financier aux étudiants qui se lancent dans l’aventure d’étudier ou de faire un stage à l’étranger. Pour bénéficier de l’aide régionale, vous pouvez déposer un dossier via la plateforme aides.hautsdefrance.fr

Le dispositif intègre maintenant une dimension "handicap" avec 25% de bonification sur la bourse et 100 euros de frais de voyage en plus pour les boursiers. La Région octroie pour ces bourses Mermoz une enveloppe de 3 millions d’euros.

Plus d’infos.

Bourse d’excellence

La Région Hauts-de-France propose une bourse d’excellence à destination des jeunes de la région qui réalisent une période d’études au sein d’un établissement d’enseignement supérieur de renommée internationale.

Il s’agit de valoriser les parcours d’excellence des jeunes des Hauts-de-France et d’en faciliter la concrétisation en leur accordant une aide financière.
Pour cette rentrée universitaire, la Région a voté un budget de 45 000 euros pour ce dispositif, ce qui permettra de soutenir environ 9 étudiants du territoire dans leur parcours d’excellence.

Les conventions de stage Proch’Orientation

Vous souhaitez faire un stage dans une entreprise en dehors de votre formation et votre établissement ne peut pas vous délivrer une convention ? Pas de panique, grâce au dispositif de la Région Hauts-de-France mis en place par la mission Proch'Orientation, c’est désormais possible.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le guide des aides.

Des aides complémentaires pour les jeunes en difficulté

La Région met en place des aides complémentaires pour les jeunes en difficulté. Elle intervient dans l’Aide à l’Interruption Scolaire Temporaire en accompagnant trois structures associatives qui suivent les parcours des jeunes ne pouvant pas se rendre dans un établissement scolaire pour raisons de santé. L’objectif : permettre aux élèves de garder un lien avec le milieu scolaire et éviter les sorties du système scolaire.

Tout élève d’un établissement scolaire des Hauts-de-France, dont la scolarité est interrompue momentanément, ou durablement perturbée, pour raison médicale (maladie, accident, maternité…) et pour une période supérieure à deux semaines, peut être aidé. Des cours individuels sont organisés au chevet des élèves, la plupart du temps à domicile. Cependant, si la situation l’exige, ces cours peuvent également se dérouler à l’hôpital, dans un centre de rééducation fonctionnel ou dans un lieu “tiers” (médiathèque, locaux de l’association…). Le nombre d’heures dispensées (18 heures en moyenne par élève) varie selon l’état de santé de l’élève.

En 2022, 214 lycéens ont été accompagnés pour un budget de 30 000 €.

Le dispositif “épicerie solidaire”

La vie associative et extra-scolaire demeure essentielle au bien-être et à l’équilibre de tous et notamment des étudiants. La Région propose notamment un accompagnement financier pour les actions et projets liés aux épiceries solidaires permettant aux étudiants en difficulté d’accéder à des produits variés et de qualité, à prix réduits. L’aide régionale peut atteindre 10 000 €.

Retrouvez toutes les aides à destinations des jeunes sur notre site dédié.

Crédits et mentions légales