Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 15/10/2020
Mis à jour le 15/10/2020

À lire aussi

Douvrin : GigaFactory fabriquera les batteries du futur

Le site de la Française de mécanique à Douvrin (62) va accueillir l'usine GigaFactory, qui fabriquera les batteries des véhicules électriques. Les élus de la Région ont voté une délibération accordant 80 millions d'euros à ce projet.

La filière automobile garde de belles perspectives dans les Hauts-de-France. La région s'apprête à accueillir à Douvrin (62) la société Automotive Cells Compagny, dont l'usine "GigaFactory" fabriquera des batteries pour véhicules électriques.

2 000 emplois espérés à terme

Détenue par le constructeur automobile PSA et le groupe SAFT (filiale du groupe Total), cette unité devrait assurer une capacité de production de 24 GWh à échéance 2030, avec à la clé 2 000 emplois directs espérés. Son arrivée sera également synonyme de requalification d'une partie du site existant (15 hectares de bâtiments sans usage et 30 hectares de terrains).
Cet investissement permettra aux Hauts-de-France de porter une partie de cette dynamique européenne en matière d'énergies automobiles alternatives. Voué à un accroissement considérable, le marché des batteries électriques est actuellement concentré dans les mains d'acteurs asiatiques.

Environnement et développement technologique

Sur le plan environnemental, l'implantation de cette nouvelle activité contribuera à la dynamique en faveur de la réduction des gaz à effets de serre et la lutte contre le réchauffement climatique. Au-delà de la production elle-même de batteries, qui devrait débuter fin 2023-début 2024, elle permettra aussi d'appuyer sur le volet "recherche" avec un axe de développement de nouvelles générations de cellules et de modules qui seront intégrés demain à ces batteries électriques.

3 commentaires sur “Douvrin : GigaFactory fabriquera les batteries du futur”

  1. Souprayen -

    Bonjour

    Très belle initiative pour protéger notre planète du C02.

    Il faudra également prévoir le recyclage des batteries et je crois qu il y a une société dans le nord qui y travaille….

    Reste a communiquer entre elles !

    Avenir est devant vous en France et Europe afin de ne pas laisser un ou deux seul pays leader du marché ..

    Belle aventure !

  2. Delmotte -

    Bonjour
    Oui on peut considérer que c’est une une bonne nouvelle qu »une entreprise s’ installe chez nous mais je me pose la question, est-il normal d’injecter autant d’argent pour cette alliance de deux grands groupes français et mondiaux sachant qu’il y a tellement de précarité et de détresse dans notre région.
    Et aussi prenez vous des garanties pour l’avenir si fermeture du site…

  3. Colonna jean -

    Il faut savoir que les batteries lithium ion peuvent avoir après leur «  vie automobile » un autre usage prolongé dans un domaine moins exigeant en énergie : stockage d énergie, domestique, petites navettes ,etc… avant de devoir etre recyclées.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*