Toutes les actualités
Publié le 28/02/2018

« Notre agriculture dispose d’une foule d’atouts à valoriser »

À l'occasion du 55e Salon de l'agriculture, à Paris, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente en charge de l'agriculture et de l'agroalimentaire, détaille l’action, au quotidien, de la Région pour l’agriculture.

Quel est l'intérêt pour la Région Hauts-de-France d'être présente au Salon de l'agriculture ?

Marie-Sophie Lesne : "Le Salon de l'agriculture, c'est la vitrine incontournable en France, mais aussi en Europe et dans le monde, d'une filière d'excellence. Pendant dix jours, les projecteurs sont braqués sur notre agriculture, nos agriculteurs. C'est donc un moment extrêmement important pour l'ensemble du monde agricole et aussi pour la Région Hauts-de-France qui est, je le rappelle, la première région agricole de France.

Ici, nos savoir-faire s'exposent aux yeux de centaines de milliers de visiteurs. Disposer d'un pavillon qui fédère l'ensemble des acteurs de notre agriculture, pendant toute la durée de la tenue de "la plus grande ferme de France", apparaît donc comme une évidence. Une évidence qui nous permet d'être à la fois auprès des éleveurs, des agriculteurs, des pêcheurs, mais aussi auprès des consommateurs qui peuvent découvrir ici la multitude des produits des Hauts-de-France."

Est-il important de faire, ici, la promotion du terroir des Hauts-de-France ?

Marie-Sophie Lesne : "C'est même vital car c'est une vraie attente des consommateurs. Bêtises de Cambrai, bières, fromages… Le terroir des Hauts-de-France a de multiples visages, qui sont ici très bien représentés. Notre agriculture doit s'appuyer sur ses richesses, ses "success stories", pour entraîner toute la filière vers le haut.

C'est toute l'ambition de la politique de la Région autour du "manger local". Aujourd'hui, on note une vraie tendance du consommateur à revenir vers la consommation locale, traçable, équitable, qui rémunère directement le producteur. Cette dynamique, porteuse d'espoir et de développement économique, nous l'avons bien ressentie et nous voulons l'accentuer, chez tout le monde. Dans les foyers comme dans les entreprises, dans la restauration scolaire.

Changer les habitudes de consommation demande du temps et de la communication auprès du grand public, mais nous nous y attelons. Comment ? D'abord, en appuyant sur l'approvisionnement local et sur nos produits frais, de qualité, qui respectent des normes sanitaires et environnementales très rigoureuses. En Hauts-de-France, nous pouvons compter sur une production d'une très grande qualité, qu'il nous faut impérativement valoriser. C'est ce que nous faisons ici, pendant les dix jours du salon."

Quel message souhaitez-vous faire passer pour cette 55e édition du Salon ?

Marie-Sophie Lesne : "Il y a le salon, incontournable pour la filière, et il y a l'agriculture au quotidien. Si la Région profite de ce temps fort pour aller à la rencontre de ses éleveurs, de ses producteurs, je tiens à rappeler qu'elle agit, tout au long de l'année, pour ses agriculteurs.

Cette action au quotidien est très concrète. Pour celles et ceux qui veulent moderniser leurs exploitations en Hauts-de-France, la Région est là pour les aider. Je pense notamment à une nouvelle solution sur-mesure, le "Chèque premier remplacement". L'idée est d'offrir la possibilité aux agriculteurs de prendre du recul, de souffler, de réfléchir à se diversifier, se lancer dans la méthanisation ou mettre en place un atelier de transformation de produits à la ferme, par exemple.

Les agriculteurs, les pêcheurs connaissent des difficultés ? La Région, solidaire, met également en place des plans d'urgence.

Chaque situation est différente, c'est pourquoi nous devons faire du sur-mesure. Notre ambition est d'aider les agriculteurs à devenir, tout en gardant l'héritage et la tradition du savoir-faire agricole, de véritables chefs d'entreprise. C'est la clé pour répondre aux nouveaux défis de l'agriculture."

À lire aussi

Salon international de l’agriculture 2018 : la Région y est, et vous ?

Du 24 février au 4 mars 2018, c'est la 55e édition du Salon internatio...


« Manger local » : les lycées des Hauts-de-France s’engagent

71 lycées publics participent au dispositif lancé par la Région "Je m...


Notre stratégie pour l’agriculture des Hauts-de-France

Pour renforcer le rôle essentiel de l'agriculture dans notre Région et...


Partager

Send this to a friend