Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 05/07/2022
Mis à jour le 06/07/2022

À lire aussi

Fermer

Qui veut enseigner le picard à la rentrée ?

Enfin ! Après maints combats, les langues régionales, dont la langue picarde, qui font partie de notre patrimoine immatériel, peuvent être enseignées à l’école. Elles le seront, dès la rentrée de septembre 2022. C’est ainsi que l’Académie de Lille (59), recrute des professeurs dans cette matière. Vous êtes passionné par le picard, êtes expert en ce domaine et souhaitez le transmettre aux nouvelles générations ? Répondez à l’appel à candidatures !

La Région, en soutenant l’Agence régionale pour la langue picarde, une langue truculente qui fait partie de notre patrimoine et qui mérite d’être transmise aux nouvelles générations, s’est toujours engagée pour que ce parler, toujours bien vivant, reste un élément fondamental de notre culture.

Au mois d’avril 2021, les parlementaires ont voté à l’Assemblée nationale l’introduction des langues régionales dans le programme des écoles primaires. La langue picarde pourra désormais être enseignée dans des écoles et des établissements des deux académies, Lille (59) et Amiens (80), dans le cadre des horaires habituels des élèves et dans le respect des programmes de langues vivantes de l’Éducation nationale. Une belle façon pour les élèves de découvrir cette langue, souvent considérée comme étant surtout pratiquée par nos ainés.

La Région s’est battue pour que cette tradition, cette part de notre patrimoine, soit préservée et continue à être transmise aux jeunes générations. Dans un courrier du 8 décembre 2021, Le président de Région, Xavier Bertrand, alertait Jean-Michel Blanquer, alors ministre de l'Éducation nationale, sur la nécessité d'introduire l'enseignement du picard à l'école.

Les jeunes sensibles à cette langue riche et ancienne

Dans un entretien du 24 décembre 2021, Olivier Engelaere, directeur régional de la langue picarde, nous expliquait que les élèves étaient particulièrement réceptifs à cette langue : "depuis quinze ans que nous intervenons en milieu scolaire, et plus particulièrement en primaire, nous n'avons jamais rencontré de rejet de la part des enfants et des jeunes qui participent à nos activités. Nous avons également toujours recueilli l'adhésion de l'équipe éducative ainsi que des parents d'élèves, la preuve en est qu'on nous demande de revenir ! Le picard à l'école est une source de plaisir et de découverte pour les enfants. Souvent les parents apprennent, à travers leurs enfants, que ce qu'ils croyaient être un patois ou du français déformé est une langue qui peut être pratiquée à l'école et que cette langue est riche et ancienne. Ils retrouvent des mots de leur enfance et c'est aussi l'occasion d'un échange intergénérationnel avec les grands-parents. Enfin, nous avons constaté que les enfants n'ont aucun a priori sur la langue. À de rares exceptions, ils l'ignorent presque totalement et pour eux c'est une langue comme les autres, sauf qu'elle les renvoie à leur territoire et à leur histoire."

Un appel à candidatures lancé par l’Académie de Lille

Afin de pouvoir proposer cet enseignement aux élèves et d’inscrire le picard parmi les langues offertes aux élèves, l’Académie de Lille souhaite recenser les enseignants possédant les compétences linguistiques, culturelles et didactiques nécessaires, qui souhaiteraient s’engager dans ce projet. Ces enseignants auront vocation à intervenir auprès d’élèves scolarisés dans le premier et le second degré.

Comment postuler ?

Les personnels intéressés voudront bien adresser leur candidature (diplômes, CV et lettre de motivation en langue française et le cas échéant certification) à l’adresse suivante : ce.ipr@ac-lille.fr

Quels sont les critères à respecter ?

Par ailleurs, les candidats préciseront leur niveau de maîtrise du picard sur les cinq activités langagières suivantes en regard du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL – disponible sur le site Éduscol) en précisant leur statut d’utilisateur (A1 à C2) :

  • Compréhension orale
  • Compréhension écrite
  • Production orale en interaction
  • Production orale en continu
  • Production écrite

Ils bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pédagogique et didactique. Par ailleurs, l’ensemble des modalités d’exercice de cette mission seront précisées aux personnes qui feront acte de candidature lors d’un entretien.

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Plus d’infos ici.

Ou sur le site de l’Agence régionale de la langue picarde.

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. MINAIR -

    Bonjour. C’est une très bonne initiative et une bonne nouvelle pour nous les enseignants !
    Là langue picarde est enrichissante et fait partie de notre patrimoine. Elle est d ailleurs vivace dans le Valenciennois où je suis.

Crédits et mentions légales