Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 31/08/2020
Mis à jour le 31/08/2020

À lire aussi

La Région, partenaire de votre commune

La Région, par sa politique d’aménagement et d’équilibre des territoires (PRADET) accompagne les projets des communes des Hauts-de-France.

La PRADET (politique d’aménagement et d’équilibre des territoires) est un outil régional, dédié à l'aménagement du territoire. Elle permet d'accompagner tout projet structurant mené par une commune des Hauts-de-France. Ainsi, la Région accompagne au fil des mois les investissements des communes, par le biais de subventions. Cela comprend, entre autres, des aménagements urbains et services de proximité, des projets culturels et touristiques, des équipements de santé, sportifs ou encore, dédiés à la petite enfance.

Un aperçu des projets proches de chez vous subventionnés par la Région.

 

 

 

 

 

Dans le Nord

Renforcement de la digue balnéaire de Malo-les-Bains à Leffrinckoucke

La digue rassemble un très large choix de restaurants et terrasses, parfaits pour déguster les fameuses moules frites, poissons et autres crustacés. C’est un espace bien connu des promeneurs et coureurs, qui souhaitent profiter de l’air marin et surtout de "la reine des plages du Nord". Dans le cadre de la protection contre les submersions marines, la digue balnéaire s’est vue renforcée de Malo-les-Bains à Leffrinckoucke. La Région a financé le projet à hauteur de 1 791 281 €.

Valorisation environnementale et touristique du site du Watissart

Véritable poumon vert niché au cœur de l’Avesnois, la base de loisir en plein air du Watissart est un lieu idéal pour se dépenser, s’oxygéner et se ressourcer. La valorisation environnementale et touristique du site a été subventionnée par la Région à hauteur de 1 million d’euros.

Parc archéologique Arkéos

Le parc archéologique Arkéos, en lien avec le musée du même nom, permet une véritable plongée au cœur du haut Moyen Âge avec la reconstitution à terme d’un quartier d’une ville fortifiée, une motte féodale et une abbaye. Il accueille chaque année des milliers de visiteurs, notamment lors des désormais célèbres fêtes médiévales. La réalisation de ce projet a été subventionnée par la Région à hauteur de 1 million d’euros.

Dans l’Oise

Restauration de la couverture de la nef est, des toitures et de la façade nord de l'aile ouest des Grandes Ecuries

Classées monument historique, les Grandes Ecuries font la fierté du Domaine de Chantilly. Au moment de sa construction, au début du XVIIe siècle, la bâtisse pouvait accueillir 250 chevaux, 150 chiens et des voitures. Pendant toute l’année, des spectacles équestres dédiés à l’art du haut dressage sont proposés. Pour assurer la viabilité de l’édifice, un vaste chantier de restauration a été entrepris et subventionné à hauteur de 750 00 € par la Région.

Aménagement du centre-bourg de Bresles

La commune de Bresles a réalisé des travaux très qualitatifs de valorisation des espaces publics et patrimoniaux de son centre bourg. Les aménagements projetés sur près de 13 400 m² portent sur les places structurantes du centre, le carrefour principal et les abords de l’église, du château et du monument aux morts. La Région a apporté une subvention de 699 518 €.

Dans le Pas-de-Calais

Requalification urbaine de Berck-sur-Mer - Place de l'entonnoir

Interface entre la mer et la ville, cet aménagement de qualité offre à Berck un espace public qui participe à l’attractivité touristique, au dynamisme urbain et commercial. La Région à accompagné ce projet à hauteur de 1 092 000 €.

Réhabilitation des salles des machines, des compresseurs et des condensateurs du site du 11/19

La fosse 11/19 de la Compagnie des Mines de Lens, situé à Loos-en-Gohelle, est un ancien charbonnage du Bassin minier. Il est en totalité classé monument historique et inscrit au patrimoine de l’UNESCO. L’objectif de ce projet est de réveiller un patrimoine industriel d’exception endormi. La subvention de la Région s’élève à 916 034 €.

Développement et réhabilitation du Centre Historique Médiéval d'Azincourt

1415, c’est la date de la bataille qui a eu lieu pendant la Guerre de cent ans. L’enjeu du développement du Centre Historique Médiéval d’Azincourt est de préserver le souvenir de cette bataille historique tout en modernisant le site. La Région a apporté une aide de 955 910 €.

Dans la Somme

Création du centre aquatique "Aquapôle"

Implanté au sud d’Amiens, "Aquapôle" succèdera à l’ancienne piscine Georges Vallerey datant de 1974 et devenue obsolète. Destiné à devenir un véritable lieu de vie et d’animations aquatiques pour les habitants d’Amiens et ses environs, ce nouvel équipement structurant, ambitieux, moderne et attractif figurera parmi les joyaux du patrimoine sportif des Hauts-de-France. Le projet a été financé par la Région à hauteur de 1 500 000 €.

Construction d'un pôle multifonctions à Nesle

Sur le tracé du futur Canal Seine-Nord-Europe, le pôle multifonctions de Nesle répond aux besoins en services des entreprises et de la population. Le pôle comprend des hôtels d’entreprises, une crèche et des espaces modulables pour différents événements. La Région a subventionné ce projet à hauteur de 1 100 000 €.

Création d'un centre d'interprétation de la Première Guerre mondiale "Vignacourt 14-18"

Pendant la Première Guerre mondiale, Vignacourt été un site logistique important pour l’armée française et ses alliés. Situé à une trentaine de minutes d'Amiens, le centre d'interprétation "Vignacourt 14-18" offre la possibilité de découvrir, avec un autre regard, l’arrière front de la Grande Guerre, à travers une collection de photos originales. La création de ce centre d’interprétation a été financée par la Région à hauteur de 34 925 €.

Dans l’Aisne

Création du parc zoologique du parc d’Isle à Saint-Quentin

Après quelques travaux, la fermette du Parc d’Isle à Saint-quentin a laissé place à un espace plus moderne intégrant de nouveaux enclos, un nouveau parcours, de nouvelles espèces animales et offre une meilleure visibilité et une plus grande proximité avec les animaux. L’opération d’aménagement a été subventionnée à hauteur de 2 977 980 € par la Région.

Création du "Faitout Connecté"

Le "Faitout connecté" est un tiers-lieu réunissant une Maison France Services, un espace de co-working, un fablab, une micro-crèche, un Relais Assistantes Maternelles. Une offre de service mutualisée innovante et en phase avec le numérique, située à Saint-Erme-Outre-Et-Ramecourt. Ce projet a été subventionné à hauteur de 117 500 €.