Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 30/11/2022
Mis à jour le 30/11/2022

À lire aussi

Fermer

Inauguration de la Résidence Alice Milliat et de la Maison Régionale de la Performance

Dans une dynamique qui vise à favoriser la préparation des Sportifs de Haut Niveau en vues des Jeux de Paris 2024, la Région et le CREPS unissent leurs efforts, et ont inauguré ce lundi 28 novembre, la nouvelle Résidence Alice Milliat, ainsi que la Maison Régionale de la Performance, en présence de nombreux acteurs du mouvement sportif territorial.

Chambres individuelles, espaces collectifs, salles de réunions, espaces de détente… Ce sont les équipements que pourront retrouver les sportifs qui logeront au sein de la nouvelle résidence Alice Milliat, fraichement inaugurée.

La Région rénove le CREPS

En 2018, suite à une délibération, la Région a décidé d’attribuer une enveloppe de 12.2 millions d’euros pour la rénovation, la restructuration et l’extension des résidences d’hébergement du CREPS. En effet, depuis 2016, la Région a en charge la construction, les réparations des locaux et infrastructures du site.

Il a donc été décidé de bâtir une résidence neuve, de manière à répondre au besoin d’hébergement des délégations et équipes nationales et internationales, notamment en vues des JOP 2024, pour lesquels le CREPS de Wattignies s’est vu attribuer le label "Centre de Préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024".
Cette inauguration s’est faite en présence de nombreux acteurs du mouvement sportif dont la Région, le CREPS, l’Agence Nationale du Sport, la Fondation Alice Milliat et des sportifs.

Alice Milliat, le sport au féminin

Le CREPS fête ses 60 ans, dont les débuts ont été marqués par un public essentiellement féminin. Aujourd’hui, le site accueille plus de 150 sportifs, dont 60% de filles, mais aussi plus de 70 femmes parmi les 100 agents. C’est donc tout naturellement que le nom d’Alice Milliat a été choisi, véritable symbole du sport au féminin.

Un foyer écoresponsable

Cette infrastructure comprend 32 chambres individuelles de 16m² à 19m², dont 4 accessibles pour les personnes à mobilité réduite, qui répondent chacune aux critères essentiels du cahier des charges de Paris 2024, en faveur du confort du sportif. Ainsi, les chambres comportent d’un lit de 2 mètres, d’une salle de bain privative, de nombreux rangements, du WIFI, d’une option d’obscurité totale et même d’un séchoir. Au rez-de-chaussée, nous pouvons y retrouver un salon détente, des box kinés, une salle de réunion nommée « Paris 24 », tout y est mis en œuvre pour que les équipes puissent y vivre leur séjour clé en main et se focaliser sur leur préparation pour un total de plus de 1 000m², et un montant global de 2.2 millions d'euros, financé à hauteur de 90% par la Région Hauts-de-France.

Qui s'inscrit dans la dynamique rev3

Ce bâtiment basse consommation répond aux dernières normes environnementales et s’inscrit dans l’ambition régionale Rev3, en mobilisant les entreprises locales et la filière bois. L’infrastructure autoconsomme sa propre production d’énergie permise par la présence de 200m² de panneaux photovoltaïques disposés sur le toit du bâtiment ; le surplus d’énergie peut être utilisé sur l’ensemble du site du CREPS. Associé à cela, un niveau d’isolation très élevé, qui limite les besoins de chauffage, et permet au foyer d’atteindre la performance "énergie positive".

Objectif : le Sport de Haut Niveau

Les performances énergétiques ne sont pas les seules recherchées. En effet, la construction de ce foyer est mise en œuvre afin de favoriser la formation et la préparation des athlètes de haut niveau.
De nombreux sportifs de haut niveau, équipes nationales et internationales s’entraînent au CREPS. Nous avons pu retrouver dernièrement l’équipe de France de Hockey sur gazon. Cette résidence garantit aux athlètes un hébergement confortable et permet au CREPS de se revendiquer véritable Centre de Préparation aux Jeux.

La Maison Régionale de la Performance pour accompagner les sportifs de haut niveau

Cette journée a également été l’occasion de présenter les nouveaux locaux de la Maison Régionale de la Performance, au sein du CREPS. Les Maisons Régionales de la Performance, dispositif mis en place par l’ANS en 2021, ont pour mission de décliner sur les territoires régionaux le Projet Ambition Bleue. Ainsi, elles suivent 4 axes de développement, allant de l’analyse de la performance, en passant par l’accompagnement à l’optimisation de la performance, puis la montée en compétence de l’encadrement, et enfin l’accompagnement socio-professionnel. La Maison Régionale de la Performance suit déjà des sportifs régionaux comme Kévin Le Cunff, Erika Sauzeau… Nous pouvons donc retrouver dans ces locaux fraichement rénovés des postes de travail et une salle de réunion en son cœur de manière à recevoir spontanément un athlète pour l’accompagner dans son projet.

Team Hauts-de-France : la Région aux côtés de nos sportifs

La Région porte, elle aussi, une volonté politique d’accompagner et de soutenir les sportifs de haut niveau régionaux, la création de la Team Hauts-de-France pour les Jeux de Tokyo 2020, et son renouvellement pour les Jeux de Paris 2024 en est le parfait exemple.
La Team Hauts-de-France est un rassemblement d’entreprises, initié par la Région, dans le but de soutenir une centaine de sportifs de haut niveau, afin de "ne laissez aucun athlète sur le bord du chemin qui mène aux JO" déclare Florence Bariseau, vice-présidente en charge des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative ; bien illustré le 20 mai dernier en rassemblant plus d’une centaine de chefs d’entreprises autour des sportifs de haut niveau au Stab Vélodrome de Roubaix (Centre de Préparation des Jeux).

Une ambition partagée, scellée par une convention

Il y a donc une véritable ambition partagée entre la Région et le service du CREPS, autour des sportifs de haut niveau, pour optimiser leurs performances et assurer la pérennité dans leur carrière, en pensant à la préparation pour les Jeux, mais également à l’après.

Afin de sceller cette ambition partagée, la Région et le CREPS ont signé une convention ce lundi, en présence de nombreux acteurs du mouvement sportif, en devenant la première Région à signer des engagements communs avec une Maison Régionale de la Performance. Cette convention a pour vocation de "conjuguer nos efforts pour accompagner plus vite, plus haut, et plus loin, chacun de nos athlètes du territoire des Hauts-de-France" exprime Florence Bariseau, en identifiant les besoins des athlètes et en y répondant.

 

Crédits et mentions légales