Contenu principal de la page
Article publié le 06/12/2023
Mis à jour le 08/12/2023

La Région s’engage pour former les futurs professionnels du sanitaire et du social

La Région Hauts-de-France, au travers d’une concertation partagée avec plusieurs partenaires, a défini au mieux les besoins en formations sanitaires et sociales du territoire et propose ainsi une offre pour former les futurs professionnels de l’action sociale, des métiers paramédicaux et de sage-femme.

Le Schéma régional des formations sanitaires et sociales (SRFSS), qui, conformément à la loi, fait partie constitutive du Contrat de plan régional de la formation et de l'orientation professionnelles (CPRDFOP), a été voté en décembre 2022 pour 6 années et signé le 10 février 2023 par l’État, la Région Hauts-de-France, les partenaires sociaux et les branches professionnelles. Objectif : former au mieux les jeunes et adultes à 15 métiers paramédicaux, au métier de sage-femme et à 13 métiers de l’action sociale.

Ces formations mènent à des diplômes d’Etat du niveau 3 (niveau CAP) au niveau 7 (bac + 5).

Définir une stratégie partagée pour répondre au mieux aux besoins des habitants

Évolution de la démographie de la population régionale, besoin aggravé de professionnels des métiers du sanitaire, difficultés de recrutement dans le secteur social… La Région et l’ensemble des acteurs sont partis de ces constats pour définir un SRFSS qui apporte des solutions concrètes à ces questions et qui réponde de manière volontariste aux besoins des habitants. Elle a ainsi défini une stratégie partagée dans les domaines de l’orientation et de la formation pour répondre aux besoins en emploi du secteur de la santé et de l’action sociale.

Des actions concrètes mises en place par tous les acteurs

Concrètement, les moyens mis en place seront :

  • De faciliter la construction de parcours adaptés des publics jeunes et adultes permettant leur montée en qualification, notamment par le développement de la formation, l’apprentissage, la VAE…
  • De répondre aux besoins de professionnels en santé et de l’action sociale, notamment dans les territoires les plus en manque de personnels, comme les territoires ruraux et les zones blanches, en proposant une carte des formations en l’adaptant à mi-parcours ;
  • De renforcer la place et la participation de l'employeur dans le dispositif de certification, en formation et VAE ;
  • Et de développer sur tout le territoire régional une politique concertée de mise en œuvre des stages en formations sanitaires et sociales et ainsi fidéliser les futurs diplômés sur tout le territoire régional.

 

Crédits et mentions légales