Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 03/12/2020
Mis à jour le 07/12/2020

À lire aussi

Fermer

De Gaulle expliqué aux lycéens

Dans le cadre de l'année "De Gaulle, Hauts-de-France 2020", des ateliers pédagogiques se sont tenus dans une dizaine de lycées de la région. Exemple au lycée général et technologique du Hainaut à Valenciennes, où les élèves de terminale ont pu découvrir le parcours, les idées et les combats du général de Gaulle. Deux professeurs du lycée reviennent sur cette expérience.

Dans le cadre de l'année De Gaulle, Hauts-de-France 2020, la classe de terminale STI2D du lycée du Hainaut de Valenciennes a participé à un atelier pédagogique consacré au général de Gaulle les 19 et 26 novembre 2020." Comprendre et enseigner le général de Gaulle, c’est aussi comprendre et enseigner la France dans la mesure où le parcours du Général se confond avec celui du pays et son histoire au XXe siècle ", présente Sébastien Piecuch, professeur d’histoire-géographie, qui a préparé l’atelier. Les élèves ont aussi pu découvrir des aspects du Général qu’ils ne connaissaient pas en dehors du personnage politique. "Pour cette génération, Charles de Gaulle se résume à l’appel du 18 juin et au président de la République. Notre travail d’historiens consiste à leur faire découvrir son parcours dans sa complexité, c’est-à-dire sa jeunesse, sa carrière militaire, ses moments aussi de solitude et ses échecs pour qu’ils aient une vision un peu plus globale de l’homme ", développe le professeur.

Découvrir de Gaulle avant ses 50 ans

Afin de dépasser le caractère symbolique et iconique du personnage - lié à la résistance ou à la présidence de la République -, l’atelier s’est essentiellement focalisé sur son origine familiale et son éducation qui selon Sébastien Piecuch expliqueraient la construction de la vie d’adulte du Général et ses choix politiques. " On a voulu insister sur son parcours jusqu’à ses 50 ans, jusqu’à l’appel du 18 juin. En d’autres termes, de Gaulle avant qu’il ne devienne un personnage public. Au-delà du mythe, en faire ce qu’il est, un être humain avec ses défauts et ses qualités ".

De Gaulle, héros des temps modernes

Il faut dire que l’homme providentiel et héroïque que représente Charles de Gaulle plait aux élèves. Bénédicte Zielewski, également enseignante au lycée du Hainaut complète. " Les élèves aiment la période de la guerre : le totalitarisme a été vaincu, on a réussi à remettre en place la stabilité dans le pays. C’est un héros des temps modernes ! C’est une période récente de notre histoire, à laquelle ils peuvent facilement s’identifier. C’est la dernière véritable guerre. Les guerres actuelles ne se produisent pas sur le territoire ou alors ne touchent pas des personnes qu’ils connaissent ".

De Gaulle à Valenciennes

Les élèves ont pu visionner des documents photographiques et des vidéos transmis par l’Ina, notamment des archives montrant le général de Gaulle en tournée dans le département, et plus particulièrement à Valenciennes. " De voir des lieux familiers qu’ils fréquentent, cela donne tout de suite une autre saveur qu’une photo prise à Londres, ajoute Bénédicte Zielewski. Cela incarne le personnage. La vidéo à Valenciennes fait toujours son petit effet. Ils reconnaissent la mairie, la place d’Armes... Cela les rapproche d’une personnalité qui a été président et qui est morte il y a plus de 50 ans ".

Une sortie scolaire pour le printemps

Une sortie scolaire sur les traces de Charles de Gaulle devrait se dérouler au printemps prochain si les circonstances sanitaires liées à la Covid19 le permettent. L’idée est d’incarner le général de Gaulle à travers des lieux emblématiques, que les élèvent pourront voir, au-delà des images et des textes travaillés en cours. " Les élèves de terminales sont en fin de cursus au lycée, ils termineraient ainsi avec un souvenir, certes sur les pas du Général, mais aussi un souvenir de classe ", conclut Bénédicte Zielewski.

De Gaulle célébré par d'autres lycéens

Une dizaine de lycées, dont le lycée de l’Authie à Doullens (80), ont également participé à cette action pédagogique qui s’inscrit plus largement dans la politique du devoir de mémoire de la Région. Accompagnés par leur professeur d’histoire-géographie Bertrand Normand, les élèves ont rendu hommage au fondateur de la Ve République comme le montre la vidéo ci-dessous.

Crédits et mentions légales