Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 08/11/2021
Mis à jour le 08/11/2021

À lire aussi

Fermer

Conversion au bioéthanol : « Rentabilisé en trois mois ! »

Joël Tripicchio est un bénéficiaire convaincu de l’aide à la conversion au bioéthanol, proposée par la Région Hauts-de-France, qui réduit ses frais d’essence, soulage son pouvoir d’achat et améliore son empreinte carbone.

L’explosion récente du prix des carburants devrait encore en convaincre plus d’un. Joël Tripicchio, 66 ans, fait partie de ceux qui ont sauté le pas.

De 500 à 300 euros de carburant par mois

Habitant Auchy-les-Hesdin (62) mais travaillant comme réparateur-chauffagiste pour Dalkia au CHU de Lille, il doit chaque jour parcourir 200 km aller-retour pour se rendre sur son lieu de travail. "J’ai repris le travail fin 2019, après avoir pris ma retraite en 2017, pour rester actif mais aussi pour raisons financières". Seulement, les frais de transport pèsent : "mon budget essence, c’est 500 euros par mois. Autant dire que le calcul en faveur du bioéthanol, dont je voyais le prix attractif à la pompe, était rapide", explique celui qui a découvert l’aide régionale à la conversion un peu par hasard, en faisant le plein.

Un kit vite rentabilisé pour un véhicule non polluant

Après avoir repéré un petit garage qui assure l’installation du kit, Joël se renseigne auprès de l’antenne de Région de Frévent concernant l’aide régionale, et profite d’un rendez-vous pour des réparations de voiture pour se lancer. "Ça faisait bizarre au début de passer d’un plein de 60 euros à une vingtaine d’euros. On l’a beaucoup senti durant les vacances d’été. Grâce aux 40 % payés par la Région, en deux-trois mois, le coût de l’installation était amorti, se réjouit-il. Désormais, mon budget carburant est passé sous les 300 euros par mois et la différence que je gagne paie nos différents frais de réparation. C’est un bon calcul d’autant que, du coup, on ne pollue pas. Même si on ne trouve pas encore de bioéthanol dans toutes les stations, on n’hésitera pas à le refaire le jour où on changera de voiture".
Un conducteur heureux grâce à la conversion au bioéthanol proposé par la Région Hauts-de-France !

Vous aussi, vérifiez que vous pouvez bénéficier de cette aide régionale et faites votre demande en ligne.

Crédits et mentions légales