Toutes les actualités
Publié le 24/06/2019

Le bus à hydrogène arrive dans les Hauts-de-France !

Les transports collectifs continuent de se développer avec l'arrivée des bus à hydrogène dans le Bassin minier. Une première en France !

En matière de transports, la Région est pro-active. Elle vient encore de le prouver avec l'inauguration, le 21 juin 2019, d'une station de production d'hydrogène à Houdain, dans le Bruaysis (62).

Innovation durable

Ce dispositif va permettre de développer le trafic de bus à hydrogène. Les Hauts-de-France, labellisés "Territoire Hydrogène", se placent ainsi en tête des territoires ayant recours à ce nouveau type de technologie.

Plus propres puisqu'ils n'émettent aucun polluant ni gaz à effet de serre mais uniquement de la vapeur d'eau, moins énergivores, ces bus fonctionnent à partir d'une pile à combustible rechargeable (d'où la nécessité de la station implantée à Houdain) qui leur offre une durée d'autonomie conséquente (environ 300 km).

Six lignes à haut niveau de service

Ces bus vont améliorer significativement le transport de passagers sur le territoire du Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle (SMTAG), où la mise en service des lignes Bulle est effective depuis le 1er avril 2019. Ces six lignes à haut niveau de service permettront d'assurer la desserte du territoire de l'Artois-Gohelle, dans le Pas-de-Calais. 32 communes ont été impactées par ces travaux qui représentent un investissement de 405 millions d’euros, en partie assuré par la Région et les fonds européens FEDER. La ligne 6 (une douzaine de kilomètres autour de Bruay-la-Buissière, Calonne-Ricouart et Auchel) sera la 1ère ligne exploitée en ayant recours à ces bus à hydrogène.

Cette innovation dans les modes de transport s'inscrit clairement dans la stratégie énergétique et écologique des Hauts-de-France.

À lire aussi

BYD construira ses bus dans les Hauts-de-France

BYD continue son développement à l’international. Pour s’imposer s...


Transition énergétique : la Région aux avant-postes !

En Hauts-de-France, la Région soutient l'éclosion de projets innovants...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

8 commentaires sur “Le bus à hydrogène arrive dans les Hauts-de-France !”

  1. Lansiaux -

    Cela fait plaisir de voir la région retrouver autant de dynamisme ! 👍💪🍻

  2. Freyss -

    Très bonne initiative, j’espère que cette initiative va se reprendre rapidement. Et nous espérons que les véhicules automobiles suivront rapidement cette belle initiative

  3. Gauchard -

    Bravo aux Hauts de France.
    Autre idée : développer un réseau de taxi régional hydrogène ou électrique pour assouplir la mobilité dans les zones rurales reculées. Aider les sociétés de taxi à investir dans ce type de véhicules en contrepartie de prix conventionnés.

  4. Lictevout yves -

    Bravo à Xavier Bertrand qui apporte beaucoup à notre région.L’arrivée des bus fonctionnant à l’hydogène en est encore la preuve. L’hydrogène c’est l’avenir !!! Yves de Genech

  5. Patrick -

    Enfin une alternative a la solution électrique à pollution déplacée que veux nous imposer le gouvernement….l hydrogéne est utilisée depuis plus de 10 ans…..en Allemagne… En France on s entête à nous imposer l électrique et on oblige a changer tous les véhicules….les carburants issus de l agriculture (alcool diester) devraient déjà avoir remplacé le pétrole depuis longtemps et auraient permis de supprimerr la polution sans avoir a changer l ensemble du parc automobile d un seul coup… le seul frein a cela est le manque de rentrées d argent pour l état ….qui n a pas du tout envie de réduire son train de vie …mais qui l impose aux français…

  6. DONNETTE Jean-Eric -

    Bravo pour cette réalisation concrète qui permet valider un mode de transport collectif d’avenir. Cependant j’ai deux questions:
    1) Par qui est fabriqué le bus et où ? en France, j’espère.
    2) Comment est produit l’hydrogène. si c’est par voie chimique, le gain environnemental (cf GES) est nul. si c’est par électroliseur, c’est bien mieux.

Partager

Send this to a friend