Contenu principal de la page
Article publié le 05/10/2022
Mis à jour le 05/10/2022

RSA : la Région en formation

La Région Hauts-de-France proche de votre quotidien signe une nouvelle convention avec les cinq départements pour renforcer la formation des bénéficiaires du RSA ; et leur permettre de retrouver un emploi.

2022-2028, le plan est établi en matière de formation des allocataires du RSA !

La Région Hauts-de-France a en effet signé pour cette période une nouvelle convention de partenariat avec les cinq Départements du territoire, l’Aisne, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme.

Des salariés pour les entreprises

Dans un souci de proximité avec des publics éloignés de l’emploi, mais aussi de sécurisation de leur parcours professionnel, la Région - dans son rôle d’acteur du développement économique - n’en oublie pas non plus les entreprises : cette convention contribuera à accompagner celles-ci dans leur recherche de salariés, et notamment sur certains grands projets économiques qui vont concerner le territoire régional comme le Canal Seine Nord Europe ou encore l’Engagement pour le Renouveau du Bassin minier.

Un public toujours mieux formé

Avec cette nouvelle convention, qui encourage l’emploi en Hauts-de-France, la Région renforce une position dont les préalables avaient porté leurs fruits : de 2018 à 2021, le nombre de formations accordées aux allocataires du RSA a augmenté de 36,5 %. "Ils étaient ainsi plus de 18 200 à en bénéficier en 2021 et, 10 000 ont obtenu un emploi", précise Laurent Rigaud, vice-président régional en charge de l’emploi, de la formation et du CREFOP.

La période 2022-2028 visera donc à conforter l’esprit gagnant-gagnant de cette initiative, à la fois pour les personnes formées à l’emploi et pour les entreprises qui pourront les accueillir. Le dialogue sera en tout cas accru entre agents de la Région et ceux des Départements qui accompagnent les personnes en recherche d’emploi. Il devra faciliter l’interconnexion des dispositifs existants des deux collectivités, parmi lesquels évidemment les plateformes Proch’emploi.

Crédits et mentions légales