Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 19/10/2020
Mis à jour le 19/10/2020

Rev3 : les Hauts-de-France pleinement engagés dans la dynamique

Lancé en 2013, le projet stratégique de Troisième Révolution industrielle a l’ambition d’inventer une économie plus durable, pour faire des Hauts-de-France, en 2050, une région à la pointe en matière d’utilisation d’énergie décarbonée. Engagée dans cette dynamique, la Région a voté la signature d’un partenariat avec GRTgaz pour le développement de projets innovants en matière de gaz renouvelables, et le financement de 27 projets estampillés rev3.

La Région Hauts-de-France et GRTgaz s'engagent à développer des projets innovants

La Région Hauts-de-France a fait du développement de la filière biométhane – une énergie renouvelable avec une moindre émission de gaz à effet de serre - un axe fort de sa politique de transition énergétique. La Région mise également sur un développement massif de la filière de l’hydrogène décarboné. GRTgaz exploite plus de 4 100 kilomètres de canalisations pour le transport de gaz naturel en Hauts-de-France. Il est par ailleurs un acteur engagé pour transformer durablement les systèmes énergétiques et accompagner ses clients industriels et les acteurs territoriaux dans le développement de solutions qui préservent l’environnement.

Avec l’ambition commune de doubler le potentiel des énergies renouvelables d’ici à 2030, la Région et GRTgaz signent une convention qui vise notamment à :

  • accompagner les industries du territoire sur l’efficacité énergétique et le développement de l’utilisation de gaz renouvelables
  • appuyer les solutions de mobilité plus écologiques
  • encourager les projets innovants sur la captation et le stockage de CO2.

27 projets relatifs à la Troisième Révolution industrielle financés

La Région accompagne, au cœur des territoires, les projets qui s’inscrivent dans la perspective de transition énergétique, de recours aux énergies renouvelables, de la Troisième Révolution industrielle. Au titre du Fonds Fratri (Fonds régional d’amplification de la Troisième Révolution industrielle), elle a voté le financement de 27 projets, avec une enveloppe globale de plus de 1,8 millions d’euros. Quelques exemples :

  • L’installation d’une chaudière à granulés dans le bâtiment de la société Be Square à Roubaix (59) ;
  • L’installation photovoltaïque en autoconsommation sur un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), à Belle-Houllefort (62) ;
  • L’installation photovoltaïque en autoconsommation sur l’Historial de la Grande Guerre, à Péronne (80).