Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 04/02/2021
Mis à jour le 04/02/2021

À lire aussi

Précarité, mal-être, accès à l’emploi: les mesures pour accompagner les jeunes

Privés de l’emploi qui leur permettait de contribuer au financement de leurs études, fragilisés psychologiquement, précarisés, un nombre important d’étudiants de notre région, comme dans tout le pays, souffrent terriblement de l’ampleur de la crise sanitaire. En plus du soutien et des aides directes qu’elle apporte au quotidien, la Région Hauts-de-France prend aujourd’hui l’initiative d’amplifier ces mesures afin de répondre à l’urgence de la situation.

Des aides renforcées pour se soigner et sortir de l’isolement

Toutes les universités des Hauts-de-France bénéficieront ainsi d’une dotation complémentaire pour renforcer le dispositif étudiants relais santé. Cette aide supplémentaire va permettre d’intensifier fortement les mesures en direction des étudiants en matière de prévention santé, en particulier sur le plan psychologique. Elles participeront aussi activement à la lutte contre le renoncement aux soins. Assurés par les étudiants eux-mêmes, ces missions constituent en outre un complément de revenus pour bon nombre d’entre eux.

1 000 contrats étudiants rémunérés supplémentaires

La Région Hauts-de-France a également décidé de financer 1 000 contrats étudiants supplémentaires (soit plus de 46 800 h de vacations), portant à 2 600 le nombre de ces emplois rémunérés proposés aux étudiants au sein des universités et des CROUS : accueil, tutorat, assistance aux étudiants handicapés, soutien informatique et aux nouvelles technologies, animation culturelles et sportives…

Élargissement de l’aide à la restauration

L’aide à la restauration régionale, initialement destinée aux étudiants boursiers échelon 4 à 7, est à présent étendue à tous les étudiants qui en ont le besoin. Sur identification du service social du CROUS, les étudiants en difficulté pourront ainsi bénéficier de repas gratuits et équilibrés dans les restaurants universitaires.