Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 22/02/2021
Mis à jour le 26/02/2021

À lire aussi

Fermer

Pépée Le Mat, la passion du partage et des Hauts-de-France

Populaire et attachante, pionnière du manger local, la plus chtimi des épicuriennes transmet sa passion des Hauts-de-France à travers sa cuisine goûteuse et généreuse.

On aime Pépée Le Mat comme on aime sa cuisine : généreuse, savoureuse, joyeuse, partageuse… Née à Denain (59), cette ancienne restauratrice au caractère bien trempé est aujourd’hui, à travers ses livres et chroniques culinaires sur les ondes de Radio Bleu, la plus célèbre ambassadrice des bons produits et de la gastronomie de notre région.

Alors quand on rencontre Pépée Le Mat, on parle de cuisine, forcément. Mais pas seulement. Car à travers sa gouaille, le chti imagé dont elle ponctue chacune de ses phrases, c’est tout l’esprit des Hauts-de-France qui s’exprime. "Oui j’aime bien manger, dit-elle dans un éclat de rire. Mais surtout, je ne triche pas avec les gens".

Passionnée par les autres et le partage

Aujourd’hui grand-mère de huit petits-enfants  "pour qui je fais la cuisine", précise-t-elle, Pépée Le Mat a grandi à Cattenières, près de Cambrai (59), dans la maison de sa grand-mère maternelle qui l’a en partie élevée et qui, surtout, lui a fait découvrir la cuisine. "On élevait des volailles et des lapins et nous cultivions notre potager. C’est comme cela, toute enfant, en allant cueillir les légumes et regardant ma grand-mère plumer les pintades et dépouiller les lapins que j’ai appris à aimer la cuisine". Et Pépée de se souvenir des parfums inoubliables des cocottes fumantes où cuisaient lentement la poule au riz et ses légumes "avec le riz cuit dans le bouillon de la poule, comme je la fais encore aujourd’hui," explique-t-elle.

Dans son village de 680 habitants, la petite Pépée est déjà une vedette. Dans les rues de Cattenières, chacun connait et reconnait cette petite gosse qui, sur son vélo, va faire les courses pour les villageois. Et elle aime ça. Elle est comme ça Pépée Le Mat, depuis l’enfance : passionnée par les autres et l’idée du partage. Et si, aujourd’hui, elle ne cache pas sa joie d’être reconnue dans la rue par les gens avec lesquels elle prend toujours plaisir à échanger, elle le met sur les comptes des valeurs qui lui ont été transmises. Le travail d’abord : " Comme on me disait toujours, il ne faut pas se laisser abattre. Il y a toujours quelque chose à faire". Surtout quand, comme Pépée Le Mat, on déborde d’énergie avec toujours un projet d’avance. La générosité aussi : "quand on prépare un repas, il ne faut jamais oublier l’assiette du visiteur passant, celui qui n’est pas invité mais qui viendra peut-être. Alors on ajoute un morceau de viande et deux pommes de terre".

Pionnière de la défense du manger local

Et puis l’authenticité. Car derrière le personnage public et populaire, se cache une défenseuse acharnée, et pionnière, des circuits courts et du manger local. Peu de personnes le savent mais Pépée Le Mat a été parmi les toutes premières, il y a plus de 20 ans, à populariser et même fédérer les producteurs de produits locaux dans le Nord et le Pas-de-Calais. "J’ai découvert chez nous des petits producteurs de lentilles bio, de quinoa, et même de pois chiches qui aujourd’hui ont presque du mal à répondre à la demande, se souvient-elle. Il y a un savoir-faire magnifique dans notre belle région". Comptons sur la passion de Pépée Le Mat pour ne jamais arrêter de le faire savoir.

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Retrouvez Pépée Le Mat tous les jours dans son émission lors du salon régional de l’agriculture du 27 févier au 7 mars : Pépée s’invite chez nos chefs

Crédits et mentions légales