Toutes les actualités
Publié le 29/03/2018

Orientation : la Région accompagne 200 lycéens au salon Gobal Industrie

L'industrie est une filière d'excellence, et la Région croit en son avenir ! À l'occasion de la Semaine de l'industrie 2018, 200 jeunes des Hauts-de-France ont ainsi été invités à découvrir les débouchés qu'offre le secteur pendant le salon Global Industrie, à Paris.

La journée a commencé aux aurores pour plusieurs lycéens des Hauts-de-France. Tous ont pris le bus depuis leur établissement, à Bruay-la-Buissière, Albert, Saint-Quentin, Chauny, Senlis, Beauvais. Tous suivent une formation en lien avec l'industrie et rêvent d'embrasser, un jour peut-être, une carrière dans une filière de pointe. Tous sont invités par la Région - ils sont 200 au total - pour découvrir pour la première fois, le 28 mars 2018, l'immense Parc des expositions de Paris Nord-Villepinte.

Dans les différents halls du parc, les plus fiers représentants de l'industrie sont là. Les géants industriels présentent leurs dernières pépites, quand la myriade de sous-traitants qui travaillent à leurs côtés proposent des séries de pièces indispensables aux chaînes de production. Pendant quatre jours, tous participent à l'un des quatre salons professionnels réunis sous la bannière de Global Industrie :

  • Midest, le salon de la sous-traitance industrielle
  • Smart industries, salon de l’industrie connectée, collaborative et efficiente
  • Industrie Paris, salon des technologies et des équipements de production
  • Tolexpo, salon des solutions et des équipements pour la tôlerie

Ces salons sont incontournables pour toute l'industrie, boostée par des acteurs dynamiques et innovants. Voilà pourquoi de nombreuses entreprises des Hauts-de-France y sont présentes, réunies sur les deux pavillons collectifs pilotés par la Région.

L'industrie, une filière d'avenir

Un passage au Midest, puis direction l'usine du futur. Maxime est élève au lycée Lamarck d'Albert et il a déjà bien préparé son programme. Après une visite sur le pavillon Hauts-de-France et des prises de contact avec les exposants, le jeune homme compte bien visiter les stands de quelques grands constructeurs. "Nous avons préparé notre venue à Global Industrie en classe, pour ne pas être désorientés. Mais c'est quand même très grand ! Il y a vraiment toutes les facettes de l'industrie, de la sous-traitance à l'ingénierie et le développement de projets innovants. Moi, c'est l'industrie aéronautique qui me branche. Après mon BTS, j'aimerais intégrer une licence "Robotique et vision industrielle" à Nogent-sur-Oise. Être à Global Industrie me permet de rencontrer des entrepreneurs : ça tombe bien, je cherche un contrat en alternance."

"C'est important pour les jeunes des Hauts-de-France de sortir de leur établissement, de rencontrer de potentiels futurs employeurs, d'être à l'écoute de possibles opportunités de formations plus longues ou même de carrière, précise Manoëlle Martin, présente pour accueillir les 200 jeunes. 50 entreprises des Hauts-de-France participent à Global Industrie pour exposer leurs savoir-faire. En invitant tous ces jeunes, nous voulons leur montrer qu'ils ont bien fait de choisir l'industrie, qu'ils suivent le bon cursus, et qu'il y a des débouchés dans notre région. À eux d'en profiter", continue la vice-présidente en charge des lycées.

Un vrai complément dans la formation

Après un passage sur le salon de la maintenance, Corentin et ses camarades de classe de 1re année de BTS "Conception et réalisation de systèmes automatiques" du lycée Carnot de Bruay-la-Buissière se dirigent vers Smart Industries. À quelques pas du stand d'Industrilab, la plateforme d'innovations industrielles de la Région, les lycéens admirent une foule de robots intelligents. L'un déplace des pièces métalliques à une vitesse supersonique quand un autre enchaîne les paniers de basket !

"C'est tout le charme et la polyvalence de l'industrie : il y a de l'innovation partout, bien plus qu'ailleurs. Les jeunes qui veulent décrocher un emploi dans ce secteur peuvent avoir des profils et des métiers très différents ! Venir à Global Industrie, grâce à la Région, est un vrai complément apporté à leur formation. Ils voient, concrètement, l'application de ce qu'ils apprennent en classe, avance Mohamed Helal, professeur au lycée Carnot. Maintenant, ils ont le choix : soit ils choisissent des études plus longues, pour devenir ingénieur, soit ils se lancent directement sur le marché du travail. Mais qu'ils se rassurent : ils sont presque assurés de trouver un emploi à la fin de leur BTS. L'industrie recrute !"

16h : fin de la visite de Global Industrie et retour dans les cars, direction les Hauts-de-France. Anaïs a passé la journée à rencontrer des exposants, se faire une idée de son futur métier. "Oui, il y a aussi des filles dans l’industrie ! Je ne savais pas encore vraiment avant aujourd'hui si j'allais choisir le domaine de la maintenance industrielle, l'industrie connectée ou la production. Maintenant, j'ai ma petite idée. Merci à la Région de nous avoir invités !"

À lire aussi

Alexandre ou l’art du câblage

Alexandre Langrognet est apprenti en électrotechnique dans l'entreprise...


Ça roule pour notre industrie ferroviaire !

Le 22 février 2017, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ont visité l...


Partager

Send this to a friend