Contenu principal de la page
Article publié le 02/03/2022
Mis à jour le 03/03/2022

La Région plus que jamais aux côtés des agriculteurs et des pêcheurs

Lors de l’inauguration du stand régional au Salon International de l’agriculture à Paris le 1er mars 2022, la Région a rappelé par la voix de son président Xavier Bertrand et de sa vice-présidente en charge de ces thématiques, Marie-Sophie Lesne, son engagement total et son amour pour les mondes agricole et de la pêche.

Le Salon international de l’agriculture accueille à Paris, au Parc des expositions, jusqu’au 6 mars 2022, la plus grande ferme de France. Une réjouissance pour les éleveurs, producteurs, pêcheurs et artisans privés de Salon l’an dernier (et contraints de fermer un jour plus tôt il y a deux ans, ndlr), venus valoriser leurs bêtes et leurs produits aux yeux du grand public qui s’est déplacé en masse. Les Hauts-de-France, première Région agricole, ne pouvaient manquer cette édition placée sous le signe des retrouvailles.
Lors de l’inauguration officielle de son stand de 300 m², les personnalités se sont succédées pour rappeler l’importance de cet événement pour le monde agricole et la filière de la pêche.

"Un formidable coup de projecteur pour nous"

"Le Salon international de l’agriculture est un formidable coup de projecteur pour la filière halieutique durement impactée depuis deux ans avec la crise sanitaire liée au Covid et le Brexit, a expliqué Olivier Leprêtre, président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM). Boulogne est le premier port de pêche en France et Capécure, le premier centre de transformation des produits de la mer d’Europe. Nous avons aussi beaucoup de pêcheurs à pied. Nous avons à cœur de valoriser notre filière." Olivier Dauger, président de la chambre régionale d’agriculture a renchéri :"c’est la vitrine de notre agriculture régionale très diversifiée, de qualité et qui répond aux enjeux de l’avenir avec l’économie circulaire et les innovations."

Première Région agricole

Labellisée "Région européenne de la gastronomie 2023 ", la Région Hauts-de-France a mis en place une politique agricole très ambitieuse avec comme objectif de développer une agriculture à la fois compétitive, durable, et créatrice de valeur ajoutée et d’emplois. En Hauts-de-France, le monde agricole et agroalimentaire représente ainsi aujourd’hui près de 130 000 actifs dans plus de 26 000 établissements et exploitations, soit environ 6% de la richesse régionale. Soucieuse d’un dialogue continu avec les filières, la Région va tout prochainement organiser les assises régionales de l’approvisionnement local, de l’élevage et du renouvellement des générations. L’agroécologie, la bioéconomie, le développement du bio, la méthanisation et le soutien aux produits labellisés SIQO sont également des marqueurs forts de l’ambition régionale.

Attirer les jeunes et favoriser le renouvellement des générations

Selon Olivier Dauger, l’enjeu principal réside dans le renouvellement des générations. Comment attirer les jeunes vers ces métiers ? "La Région est aussi là pour préparer l’avenir, a répondu Marie-Sophie Lesne, vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la pêche. Nous revaloriserons prochainement la bourse dédiée aux jeunes agriculteurs."

Continuer à se battre pour vous

Xavier Bertrand, président de la Région, a tenu a rappelé l’engagement sans faille de la Région auprès des agriculteurs et des pêcheurs. "On est avec vous 365 jours sur 365", a-t-il répété. Avec à l’esprit les répercutions probables de la guerre en Ukraine sur le coût des carburants, des matières premières et des intrants pour les éleveurs, il a ajouté. "Les temps qui viennent seront difficiles. Durant le premier mandat, nous avons investi 300 millions d’euros pour l’agriculture et la pêche. Nous allons continuer à vous accompagner et à se battre avec vous et pour vous. Vous étiez là pendant la crise du Covid. On n’a jamais eu de pénurie et c’est grâce à vous, a-t-il rappelé. Notre agriculture, c’est notre fierté. Nourrir les habitants, donner un avenir à nos jeunes, réussir la transition écologique tout en continuant de produire en Hauts-de-France. La région a besoin de ses agriculteurs !"

Pour suivre en direct les Hauts-de-France au salon de l’agriculture et tout savoir sur le programme, c’est ici : salonagriculture.hautsdefrance.fr

Crédits et mentions légales