Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 03/06/2022
Mis à jour le 04/06/2022

À lire aussi

Fermer

Environnement : la Région mobilise ses lycées

À l'occasion de la journée mondiale de l'environnement, retour sur plusieurs initiatives prises par les lycéens des Hauts-de-France, accompagnés par la Région.

Si la protection de notre environnement est bien sûr l’affaire de toutes les générations, c’est en direction des jeunes que les Hauts-de-France ont choisi de s’engager encore plus. La Région mobilise les élèves de ses lycées autour de plusieurs appels à projet en faveur d’initiatives innovantes. Petit tour d'horizon des principales actions mises en place auprès de notre jeunesse.

Génération + lycée et nature

Près de 140 établissements des Hauts-de-France ont été soutenus et accompagnés depuis 2018 pour la réalisation de leurs projets. ainsi que pour la sauvegarde de la biodiversité. Derniers en date, le lycée Van der Meersch, à Roubaix,  avec la création d’un jardin en permaculture, mare et zone humide, prairies fleuries, et plantations de fruitier. Le lycée agricole d’Airion a de son côté réalisé des inventaires d’espèces régionales qui ont permis de mettre en évidence la présence d’un nombre important d’orchidées dans son verger. Ces élèves ont également participé activement au réaménagement de la zone humide de la commune en réalisant des mares dont ils assurent aussi la gestion.

À Arras, le lycée Gambetta-Carnot s’est penché sur un inventaire d’oiseaux. Des espèces jamais observées jusqu’alors dans les Hauts-de-France ni même au-dessus de la Loire ont pu ainsi être découvertes, telles la pipistrelle de Khül, illustrant de façon vivante les conséquences du réchauffement climatique. Labellisé Internat du 21e siècle en résidence thématique "Nature", cet établissement a également construit des nichoirs pour ces espèces et assure au quotidien la gestion d’un blog permettant d’en suivre l’évolution. Très mobilisé également et engagé dans la démarche depuis le début, le lycée des Métiers de l’Ameublement de Saint-Quentin, réalise de son côté, avec les agents de l’établissement, un parcours de découverte et de sensibilisation à la biodiversité à Saint-Quentin en partenariat avec la Maison de l’Environnement.

Génération+ rev3

Au-delà de la biodiversité, les lycées des Hauts-de-France peuvent aussi développer des projets innovants avec leurs élèves dans le cadre du programme Génération+ rev3. La Région accompagne financièrement les idées visant à sensibiliser et mettre en œuvre concrètement de nouvelles pratiques de développement durable en matière de mobilité, d’économie d’énergie ou encore de recyclage. Le lycée de l’Authie, à Doullens (80), a ainsi mis en place une réflexion autour du textile durable avec la création d’une boutique solidaire de vêtements. À Saint-Martin-Boulogne (62), le lycée polyvalent St Joseph organise chaque année "Les 24h de St Jo". L’événement mobilise les élèves autour de la conception, la production et l’utilisation - en format course - de véhicules miniatures dotés de moteur hydrogène. Le lycée des Métiers d’Art de Saint-Quentin (02) s’est, lui, penché sur la question des déchets. Grâce au programme Génération+ rev3, l’établissement valorise désormais les biodéchets de la restauration collective grâce à des composteurs conçus et produits sur place.

Mesurer la qualité de l'air

Autre exemple d'implication pour sensibiliser nos jeunes à la protection de l'environnement, des lycéens qui assemblent eux-mêmes des capteurs pour mesurer la qualité de l'air de leur établissement et exploiter les données collectées dans le cadre de leur cursus. Soutenue par la Région en collaboration avec AIREKA, le laboratoire d’innovation Atmo, cette initiative à la fois pédagogique et écologique fédère déjà trois lycées des Hauts-de-France : Baggio à Lille (59), Jean-Perrin à Lambersart (59) et Alexandre Ribot à Saint-Omer (62).

Création de jardins pédagogiques dans les lycées

En octobre dernier, Art & Jardins | Hauts-de-France, a lancé un appel à projets pour la création de jardins potagers pédagogiques dans les lycées des Hauts-de-France. Objectifs : "placer le lycéen en situation de réflexion face aux grandes problématiques du monde contemporain : la protection de l’environnement et le développement durable, la sensibilisation aux principes de la permaculture et à la possibilité de réaliser des potagers, l’autosuffisance alimentaire, la préservation de la ressource en eau, l’aménagement responsable de l’espace, la responsabilité citoyenne, ou encore la compréhension des plantes, des légumes, des fruits et de leurs usages," explique Sandrine Allard-Saint-Albin, responsable de la communication et de l’attractivité chez Art et Jardins | Hauts-de-France.

Cinq potagers pédagogiques, pour cette première démarche, ont ainsi vu le jour, un dans chaque département des Hauts-de-France :

  • Aisne : à Chauny, dans les lycées publics de la ville en collaboration avec l’Atelier de l’Ours ;
  • Nord : à Lille, au Lycée Pasteur avec Léonard Nguyen Van Thé ;
  • Oise : à Clermont, au Lycée Cassini, avec Rémi Algis & Claire Vigé Hélie ;
  • Pas-de-Calais : à Calais, au Lycée Pierre de Coubertin en collaboration avec Green Resistance ;
  • Somme, à Amiens, à la Cité scolaire Delambre-Montaigne avec Vergers Urbains, Atelier l’Embellie & Épigénie.

Ces quelques exemples d’initiatives prises par les jeunes eux-mêmes en répondant aux appels à projet de la Région démontrent s’il le fallait à quel point la jeunesse des Hauts-de-France est mobilisée dans la protection de l'environnement aux côtés de la Région.

Crédits et mentions légales