Contenu principal de la page
Article publié le 31/01/2023
Mis à jour le 31/01/2023

Économies d’énergie : la Région signe la charte Ecogaz

Économies d'énergie : la Région signe la charte Ecogaz

En lien avec la dynamique Rev3, par la signature de la charte Ecogaz, la Région Hauts-de-France marque son implication en faveur d’une meilleure maîtrise de la consommation de gaz et contribue à limiter les risques de sécurité d’approvisionnement.

Dans la lignée des actions mises en œuvre dans le cadre de la dynamique rev3 et de la transformation de notre territoire, et après l'engagement pris dans le dispositif EcoWatt pour réduire la consommation électrique lors des pics de consommation, il était important pour la Région de faire de même pour le gaz en signant la charte Ecogaz.

La Région Hauts-de-France a signé la charte d'engagement Ecogaz. Déployé par GRTgaz, en collaboration avec l’ADEME et Teréga, le dispositif Ecogaz est un baromètre destiné à informer en temps réel le grand public de la situation sur le réseau de transport de gaz. Objectif : encourager les comportements vertueux pour maîtriser et réduire les consommations, en particulier le chauffage qui représente une grande part des consommations hivernales.

Les engagements de la Région

En tant que partenaire du dispositif, la Région a pris plusieurs engagements.

Des mesures pérennes pendant et hors phase d'alerte :

  • Ramener le chauffage des bureaux à 19°C
  • Ramener le chauffage des autres locaux (ateliers, logistiques…) à 17°C
  • Mener des actions de sensibilisation des jeunes publics au mieux consommer le gaz
  • Communiquer et valoriser en interne le dispositif Ecogaz à l’aide des supports mis à disposition

Des mesures supplémentaires seront mises en œuvre pendant les phases d’alerte :

  • Diminuer le chauffage de 1°C supplémentaire les jours de forte tension sur réseau de transport de gaz lorsque le signal d’Ecogaz est rouge
  • Relayer les signaux d’alerte auprès de la population via les différents outils de communication disponibles et notamment sur les réseaux sociaux.
Crédits et mentions légales