Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 20/04/2021
Mis à jour le 22/04/2021

La filière pommes de terre prête à relever les défis

La filière pommes de terre en Hauts-de-France représente 4100 emplois en région. Après la crise de la Covid-19, les producteurs ont un nouveau défi à relever avec la rénovation de leurs bâtiments de stockage pour répondre aux nouvelles normes sanitaires. La Région se tient donc à leurs côtés pour soutenir leurs projets d’investissement.

Avec plus de 64 % de la production française, la région est le numéro 1 incontesté de la filière pommes de terre. 5 800 exploitations font des pommes de terre en Hauts-de-France, c’est 1/5 de toutes les exploitations régionales. La présence d’agro-industriels de transformation sur le territoire comme McCain, Roquette, Nestlé ou Intersnack-Vico et en Belgique représente également un atout indéniable pour cette filière dynamique qui concentre environ 4 100 emplois.

Une filière qui relève les défis

Fortement impactés par la crise liée à la Covid-19, les producteurs de pommes de terre ont dû faire face l’an dernier à la baisse de la consommation hors domicile. De plus, depuis le 8 aout 2020, le chlorprophame (CIPC) auparavant utilisé pour le contrôle de la germination des pommes de terre est interdit.

Des produits plus naturels…

L’autorisation de mise sur le marché de ce produit de synthèse utilisé pour maintenir la qualité des pommes-de-terre au cours de leur stockage à la ferme une fois récoltées n’a pas été renouvelée au niveau européen. Les producteurs utilisent désormais des anti-germinatifs plus naturels à base notamment d’huiles essentielles d’orange ou de menthe et diffusés par vaporisation.

…qui nécessitent des travaux de rénovation

Pour permettre d’adapter les bâtiments de stockage de pommes de terre à ces nouveaux produits, des travaux d’isolation, d'étanchéité, de ventilation et de réfrigération doivent être réalisés. La Région via le fonds européen FEADER lance un appel à projet du 3 mai au 2 juillet prochain pour les producteurs qui doivent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leurs entrepôts. Cela concerne tous les bâtiments construits avant 2010.

Crédits et mentions légales