Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 01/02/2022
Mis à jour le 02/02/2022

Communiqué de presse : Implantation de Verkor à Dunkerque Une « vallée de la batterie » se dessine en Hauts-de-France

La Région Hauts-de-France se réjouit de l’implantation de l’entreprise française Verkor à Dunkerque où la 1ère gigafactory de cellules de batteries bas carbone en France va ainsi voir le jour. Cette installation représente un investissement total de près de 2,5 milliards d’euros et un potentiel à terme de près de 2000 emplois directs et 5000 emplois indirects.

Un investissement de 2,5 milliards d’euros

Le site de Dunkerque faisait partie des deux sites encore en lice pour la création de la 1ère gigafactory de cellules de batteries bas carbone en France. Portée par l’entreprise française Verkor, cette implantation en Hauts-deFrance est une excellente nouvelle pour le Dunkerquois, le département du Nord et pour l’ensemble de la région.

Pour Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France :

« L’implantation de Verkor à Dunkerque est une très bonne nouvelle pour les Hauts-de-France. Parce qu’elle va créer des emplois bien sûr, mais aussi parce qu’elle constitue une reconnaissance de notre stratégie économique et de notre engagement dans Rev3, la troisième révolution industrielle. Verkor à Dunkerque, c’est à terme près de 2000 emplois directs et 5000 emplois indirects. Verkor à Dunkerque, c’est aussi la création d’une véritable filière de la batterie en Hauts-de-France. Première région française en production automobile, les Hauts-de France confirment, avec ce nouveau projet, leur attractivité sur le marché en croissance du véhicule électrique. Verkor à Dunkerque, c’est enfin la naissance de la 1ère gigafactory de cellules de batteries bas carbone en France pour faire émerger une « vallée de la batterie » Dunkerque-Douvrin-Douai. »

Le marché des voitures électriques, en constant développement, ne doit pas échapper aux entreprises françaises au profit de l’Asie. Pour les Hauts-de-France, mais plus largement pour la France et l’industrie automobile, il est essentiel de défendre notre industrie.
La Région sera donc au rendez-vous, par un engagement à hauteur de 60 millions d’euros, aux côtés du Grand Port Maritime de Dunkerque, de la Communauté Urbaine et des différents acteurs, pour soutenir cette implantation et contribuer à la création d’emploi sur le territoire.
L’investissement total, sur les deux phases du projet, représente près de 2,5 milliards d’euros. Lors de la 1ère phase, avec une usine de 16 Gw/h, ce sont 800 emplois directs qui sont attendus. A terme (horizon 2028-2030), avec une usine de 32Gw/h, un potentiel d’environ 2 000 emplois directs et 5 000 emplois indirects est annoncé.

Avec un lancement de l’activité prévue en 2025, l’usine verra le jour sur un terrain de 80 hectares, extensible à 200 hectares, sur la Zone Grandes Industries (ZGI) de Dunkerque. Labellisé « site industriel clés en main », le terrain appartient au Grand Port Maritime de Dunkerque (GPMD).

Crédits et mentions légales