Toutes les actualités
Publié le 14/01/2020

Un nouveau véhicule pour les élèves du lycée Philippe Auguste

Le 13 janvier 2020, BMW group, en partenariat avec la Région et le Groupe Lempereur, a offert un nouveau véhicule aux élèves en formation mécanique du lycée Philippe Auguste à Bapaume (62). Objectif : renforcer leur formation et les préparer aux évolutions technologiques de la filière.

"On était déjà gâtés au lycée, mais là !..", "une voiture neuve qui va nous faire progresser", "une superbe expérience", "une voiture formidable, bourrée de technologies !" Pour Allan Baluel, en bac pro mécanique au lycée Philippe Auguste, à Bapaume (62) et ses camarades, l'enthousiasme était palpable. Le 13 janvier 2020, Sophie Perrat, proviseure du lycée, a officiellement reçu les clés de la nouvelle BMW qui permettra à ses élèves de se former à ses spécificités.

Un tremplin pour l'emploi des jeunes

Dans son engagement en faveur de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes, la Région continue à jouer son rôle en facilitant la connexion entre les différents acteurs de la filière, du constructeur au formateur.
"Ce mécénat donne la possibilité à des jeunes d'être déjà dans un cadre professionnel et ainsi d'aller plus facilement vers l'emploi, ce qui est notre obsession à la Région," a déclaré Xavier Bertrand. Surtout dans un secteur comme l'automobile, "qui est et restera l'un des secteurs qui donne du travail et permet de faire des projets d'avenir."

Se former sur des technologies actuelles

Présent pour l'occasion, Vincent Salimon estime que "c'est aussi le travail d'un constructeur de permettre aux jeunes de se former sur du matériel récent !". Le président du directoire de BMW France a insisté sur l'embauche permanente de techniciens par son groupe (environ 100 chaque année) et la recherche de compétences professionnelles.

Au lycée Philippe Auguste, quatre élèves préparent le challenge écoles BMW. Un concours qui débouchera, pour les lauréats, sur une formation complémentaire dans le centre de formation BMW. À la clé, 90 % d'insertion en CDI. Pour Thomas Minnens, professeur de maintenance automobile et poids lourds, le don de cette voiture neuve leur permettra de mieux se préparer et sera une chance supplémentaire d'accéder à la finale du challenge.

Des formations adaptées pour une meilleure insertion professionnelle

Jean-Paul Lempereur, président-directeur général du Groupe Lempereur (500 salariés pour 23 concessions automobiles dans les Hauts-de-France), est déjà impliqué dans la formation et l'insertion professionnelle des jeunes. "Nous manquons de professionnels : mécaniciens, carrossiers, vendeurs… et pourtant, quand les jeunes sortaient de l'école, on me disait qu'ils n'avaient pas les compétences dont on avait besoin !" Il y a deux ans, le chef d'entreprise a donc travaillé en collaboration avec la Région et l'Université régionale des métiers de l'artisanat à Arras pour concevoir une formation complémentaire à l'issue du bac pro et offrir des perspectives de CDI aux jeunes qui s'y engagent.

À lire aussi

« Faire pour apprendre » à l’école de production automobile de Lens

Depuis mars 2017, 8 jeunes en décrochage scolaire se forment à la main...


Carrossier, un métier qui recrute

Dans le Valenciennois (59), les métiers de l'automobile cherchent leurs...


Un commentaire sur “1”

  1. JEAN-MARC Wibart -

    En quoi Bmw est il une voiture propre par rapport à Toyota, l’électrique nucléaire n’a rien de propre et de nouveau.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Partager

Send this to a friend