Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 09/02/2023
Mis à jour le 24/02/2023

À lire aussi

Fermer

Agronomie : un labo d’excellence dans l’Arrageois

Agronomie : un labo d’excellence dans l’Arrageois

Saint-Laurent-Blangy accueille un nouveau pôle scientifique et technique de rayonnement européen sur l’agronomie et l’agroalimentaire.

L’inauguration, ce jeudi 9 février 2023, d’un nouveau laboratoire d’analyses des sols à Saint-Laurent-Blangy (62) fait émerger la dynamique d’un véritable Pôle R&D agronomique et agroalimentaire sur le Grand Arras.

Équipement de rayonnement européen

Une bonne nouvelle pour le secteur de l’agronomie et de l’agroalimentaire, pour les acteurs de recherche scientifique de l’Artois, mais aussi, plus globalement, pour la recherche en Hauts-de-France : ce pôle d’excellence présent l’avantage de mutualiser les énergies de l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) et de l’Université d’Artois.
Il voit surtout émerger un laboratoire dont les missions sur l’analyse des sols (observation et surveillance, analyse de boues, composts, etc), à l’échelle française et européenne, serviront le défi d’une agriculture raisonnée. Ce projet scientifique nourrira, en effet, des recherches liant la qualité des sols et des aliments et traiteront les problématiques du cycle de vie des phytosanitaires (sols - plantes - procédés de transformation des légumes – environnement).

Un Rev3 d’excellence en Hauts-de-France

Ce pôle, installé à côté du Centre de ressources technologiques Adrianor, qui collabore au projet, dispose d’un bâtiment de 1 300 m² (surface utile) dont la moitié dédiée à la partie laboratoire. Un certain nombre d’entreprises locales et régionales en ont réalisé la conception, qui intègre des matériaux écologiques, ce qui l’inscrit pleinement dans la dynamique régionale Rev3.

La Région Hauts-de-France contribue significativement à ce projet d’équipement d’excellence en y apportant une enveloppe globale (au titre du CPER et du PRADET) d’un montant d’1,34 million d’euros.

Crédits et mentions légales