Toutes les actualités
Publié le 15/11/2018

Au travail pour redynamiser les centres-villes et centres-bourgs des Hauts-de-France

250 personnes ont participé au lancement des Rencontres pour redynamiser nos centres villes et centres-bourgs, le 14 novembre 2018 à Bapaume (62). Pendant plus de deux heures d'échanges, élus locaux et professionnels ont pu esquisser l'avenir des quartiers centraux des communes des Hauts-de-France.

Les centres villes des Hauts-de-France sont-ils condamnés à mourir ? La question, volontairement polémique, a eu la force de faire réagir les participants au lancement des Rencontres pour redynamiser nos centres villes et centres-bourgs, le 14 novembre 2018 à Bapaume. Plus de 200 personnes – élus locaux, représentants des chambres consulaires, branches professionnelles, commerçants, artisans, etc. – ont pu débattre sur le sujet, répondant à l'invitation de la Région.

"Aucun sujet n'est tabou", avait prévenu Xavier Bertrand. Au fil des échanges, des premières pistes pour contrer la désertification des quartiers centraux ont même été évoquées.

Une stratégie à co-construire 

Dans certaines communes, il peut y avoir urgence. Le but des Rencontres est, justement, d'expliquer la démarche de la Région pour redynamiser les centres-villes et centres-bourgs. Derrière cet objectif, une ambition : co-construire une nouvelle politique, ambitieuse, qui redonnera un souffle à des espaces essentiels de la vie quotidienne des Hauts-de-France.

"L'idée est de rassembler les volontés des acteurs politiques, en particulier des maires, et des acteurs économiques. La Région, de son côté, consacrera 60 millions d'euros à cette nouvelle stratégie de redynamisation des centres-villes et centres-bourgs des Hauts-de-France, a annoncé Xavier Bertrand en introduction des débats. Avec ces rencontres, nous allons à la pêche aux bonnes pratiques et idées qui peuvent fonctionner. Et en janvier 2019, des séances de restitution seront organisées pour faire le compte-rendu et définir ensemble notre stratégie."

Trois tables rondes 

Quels enjeux pour nos centres-villes ? Quels constats ? Quelles premières solutions ? Les Rencontres ont été articulées autour de trois tables rondes, pour permettre aux participants d'avoir une vision globale de la thématique de la redynamisation des centres villes et centres-bourgs. Plusieurs intervenants se sont relayés derrière le micro, au fil de l'après-midi, pour expliquer, très concrètement, la réalité "du terrain". "La situation est, à peu près dans tous les centres-villes, très difficile, concède Philippe Hourdain, Président de la CCI Hauts-de-France. Mais nous pouvons inverser la tendance, avec confiance : confiance envers les commerçants, confiance entre notre capacité à travailler en mode projet, avec le savoir-faire des uns et des autres, et confiance en l'avenir." "C'est compliqué pour nous, c'est vrai, concède Laurent Rigaud, boucher à Wambrechies et Président de l'U2P Hauts-de-France. Mais les Hauts-de-France comptent des gens formidables qui, tous les jours, se lèvent de bonne heure et créent de l'économie de proximité."

Une façon de penser que rejoint Patrick Vignal, "grand témoin" des Rencontres. "Les commerçants ont le savoir-faire, il faut le faire savoir ! Mais la dynamisation des centres-villes n'est pas qu'une affaire de commerces. C'est aussi et surtout l'affaire des habitants et des relations et échanges qu'ils peuvent entretenir, avance le Président de "Centre-ville en mouvement". "On ne s'est finalement jamais occupé des centres villes et centres-bourgs en France. Mais je pense qu'on va réussir. L'idée est de faire de votre région un laboratoire de travail."

Des solutions existent !

Alors, quelles solutions pour nos centres villes et centres-bourgs ? Au niveau local, plusieurs bonnes idées ont déjà permis aux villes et bourgs de relancer leurs quartiers centraux. "Offrir une expérience commerciale en centre-ville, mettre en réseau tous les partenaires et s'appuyer sur une équipe qui accompagne le porteur de projets", propose Nathalie Gheerbrant, conseillère municipale d'Arras. "Augmenter notre visibilité sur les réseaux sociaux et sur Internet pour répondre aux nouvelles attentes, continue Marie-Noëlle Acquette, commerçante à Bapaume. Un exemple : le 'click and collect'. Ce n'est pas compliqué, et ça génère plus de passage dans les commerces : les clients achètent sur Internet, puis viennent chercher leurs produits en magasin."

"Nous devons revoir en profondeur nos pratiques et nos modèles pour tenir compte des nouvelles attentes et produire des réponses adaptées. Il nous faut être innovant, confirme Salvatore Castiglione, vice-président en charge des solidarités avec les territoires et des relations internationales. Il faut un dialogue approfondi entre le monde politique et le monde économique, il nous faut interroger les habitants et les associer à l'écriture d'une nouvelle stratégie régionale. Pour les usagers et les clients des centres-villes et centres-bourgs."

Des ateliers programmés pour faire émerger les bonnes idées

Des ateliers territoriaux, organisés par la Région et basés sur la redynamisation des centres villes et centres-bourgs des Hauts-de-France, sont déjà programmés en Hauts-de-France. "Ces ateliers collaboratifs permettront d'approfondir les problématiques locales, sur différents thèmes, et d'aborder les pistes déjà ciblées par la Région, conclut Salvatore Castiglione.

Les dates des prochains ateliers :

  • Le 3 décembre 2018 à Chauny (02)
  • Le 4 décembre 2018 à Pont-Sainte-Maxence (60)
  • Le 10 décembre 2018 à Arleux (59)
  • Le 11 décembre 2018 à Doullens (80)

A l'issue de ces ateliers, deux réunions de restitution seront organisées début janvier 2019.

À lire aussi

Amiens capitale européenne de la jeunesse en 2020 !

C'est la consécration d'une mobilisation de plusieurs mois et une excel...


Des aides pour sauvegarder notre patrimoine rural

Moulins, calvaires, fontaines, églises, beffrois, bâtiments industriel...


La Région agit pour les artisans et commerçants

Pour "la première entreprise de France", la Région innove : un soutien...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

4 commentaires sur “Au travail pour redynamiser les centres-villes et centres-bourgs des Hauts-de-France”

  1. Yux alain -

    Réunion très intéressante et très instructive.
    Des idées peuvent émerger de ce genre de rencontre pour vraiment redonner un nouveau souffle à nos villages.
    Je pense que le conseil régional devrait plus communiquer auprès des maires des petites communes, car ils n’étaient pas au courant pour la plupart de cette rencontre à Bapaume et surtout ils sont très intéressés par ce projet.

  2. DEBREU Benoit -

    bonsoir ,
    au travers de ce reportage je ne vois aucune citation des conseils citoyens
    nominés par l’état , mais souvent ignorés de certains acteurs locaux
    on aimerai bien être associé à de belles bases de projets
    nous ne sommes pas du poil à gratter
    mais force de proposition
    cdlt
    benoit RS1000

  3. belot -

    il est bien dommage qu’ une fois de plus le bassin minier soit oublié…de plus pas au courant de cette réunion…

  4. NICOLE -

    Bonjour,
    Je déteste aller en centre ville. L’air est vicié. Tout est gris. La nature (Faune et Flore) a disparu. C’est ultra bruyant. On y rencontre parfois des gens agressifs et souvent des gens stressés. Le parking est payant et les magasins proposent des articles bien plus chers qu’en grande surface.
    Bon Courage pour réussir a m’y faire revenir ainsi que tous ceux qui me ressemblent.

Partager

Send this to a friend