Toutes les actualités
Publié le 22/10/2018

Redynamisons nos centres-villes et centres-bourgs !

Commerçants, artisans, entrepreneurs, élus, habitants… Vous vous questionnez pour l’avenir de vos centres et voulez vous engager dans une démarche et une action forte ?

La Région Hauts-de-France organise des réunions pour donner un nouvel élan à nos centres. La première se tiendra à Bapaume, le 14 novembre 2018.

En 2017, 11 % des locaux commerciaux situés en centre-ville étaient vacants au niveau national. Pour inciter les acteurs locaux, dont ceux du logement et du commerce, à réinvestir les centres-villes et à y favoriser le maintien ou l’implantation d’activités, le gouvernement a lancé en mars 2018 le programme " Action cœur de ville". Ce dispositif concerne les villes "moyennes ou intermédiaires", dont 23 sont situées en région Hauts-de-France.

Des réunions publiques pour débattre et trouver des solutions

La Région s'associe à ce plan national et va plus loin, pour soutenir le commerce et dynamiser les centres-villes et centres-bourgs des plus petites communes. Pour cela, elle lance un appel à la mobilisation des élus locaux, habitants, commerçants, entrepreneurs, artisans… Cinq rencontres publiques seront organisées d'ici la fin de l'année. Élus régionaux, représentants de la Chambre de commerce et d'industrie de Région et de la Chambre de métiers et de l'artisanat seront présents pour entendre les remarques et donner leurs avis.

La première rencontre publique se tiendra le mercredi 14 novembre 2018 à Bapaume (62), à partir de 14h, à l’Espace Isabelle de Hainaut.

Soutenir les petits commerces

Le commerce, c’est le secteur d’activité qui crée le plus d’emplois en France. C’est aussi un service de proximité essentiel, un lieu d’échanges qui assure un lien social quotidien. Pour ces raisons, la Région a décidé d'accentuer son soutien aux TPE artisanales-commerciales. Elles pourront bénéficier de subventions pour améliorer l'accueil du public dans leurs points de vente mais aussi pour l'achat, le renouvellement ou l’aménagement d’un véhicule de tournée ou de point de vente ambulant aménagé.

À lire aussi

« Oui, l’artisanat c’est aussi l’avenir de notre région ! »

À l'occasion de la Semaine nationale de l'artisanat, organisée du 16 a...


L’artisanat, première entreprise des Hauts-de-France

Avec près de 80 000 entreprises de proximité représentant plus de 150...


Un coup de boost pour nos artisans-commerçants

Message très clair adressé aux TPE et aux artisans-commerçants : la R...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. MARION René -

    Je suis tout à fait d’accord en tant que simple habitant de ville ou d’agglomération pour redynamiser les centres de villes ! En premier lieu il faut encadrer plus strictement les développement des zones d’hypermarchés en dehors des villes . Pourquoi aussi ces zones commerciales attirent-elles ? parcequ’on y stationne facilement en premier et qu’on y trouve du carburant.Alors il faut développer des stationnements gratuits près des centres des villes , les sécuriser et mettre des points de distribution de carburant à prix attractifs. Pour les commerçants les regroupements en zones extérieures leur assurent souvent la securité par vigiles privés ce que n’ont pas les commerçants de ville bien souvent.Il y a lieu de réfléchir à ce sujet. Il y a aussi des toilettes dans les hyper extérieurs !On ne trouve plus de toilettes au coeur des villes maintenant…pour des raisons compréhensibles , mais il faut trouver des solutions , il y en a ! etc…etc… combien d’autres idées sont encore à évoquer !….mais on préfère nous occuper avec des affaires de gardes du corps au lieu de se pencher sur les vrais problèmes ! Merci à la région Hauts de France de se préoccuper sainement de ce problème !

Partager

Send this to a friend