Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 25/11/2020
Mis à jour le 25/11/2020

À lire aussi

Fermer

TPE, faites-vous aider pour passer au numérique !

La Région met en place deux aides complémentaires aux dispositifs déjà en place permettant d’accompagner des entreprises sur le volet digital : une aide directe pour les TPE qui souhaitent développer le commerce en ligne et une aide à destination des territoires et têtes de réseaux professionnels.

La crise sanitaire a mis en avant la nécessité pour l’artisanat, les commerçants et l’économie sociale et solidaire de s’appuyer sur les outils web et surtout la vente en ligne pour leur développement et, en cette période particulière, pour leur survie. En ce sens, la Région propose deux nouvelles aides pour soutenir ces acteurs de l’économie de proximité en cette période de crise :

  • Un dispositif de soutien direct pour développer la vente en ligne ou la collecte en magasin. Le montant de l’aide correspond au montant des investissements éligibles hors taxe, plafonné à 500 €.
  • Un dispositif de soutien à l’attention des territoires qui souhaitent mettre disposition des entreprises des solutions de type Marketplace (marché en ligne). Cette aide correspond à 50% du coût avec un plafond de 20 000€ des dépenses, soit 10 000€.

Plus d’informations concernant l’éligibilité et les modalités de l’aide sur www.soutien.hautsdefrance.fr.

"Sauver les meubles" grâce à Internet

Karine Berrier tient le Café de la Gare à Saint-Leu-d’Esserent (60). En décembre 2019, elle avait bénéficié d’une aide régionale pour créer un site internet afin de promouvoir une nouvelle activité dans son bar-tabac-restaurant : un espace de co-working. "Avoir un site internet est un outil supplémentaire pour travailler. Je ne pouvais pas créer un espace de coworking sans être présente sur le web et sur les réseaux sociaux", explique Karine Berrier.

"Aujourd’hui, ce site internet m’est indispensable pour "sauver les meubles". J’ai tiré des leçons du premier confinement et durant cette période j’ai créé un espace dédié à la vente à emporter", précise-t-elle. Grâce à son site internet, Karine Berrier poursuit son activité pendant ce second confinement, qu’elle espère être le dernier, et propose des sandwichs chauds et des plats traditionnels à ses clients. "Même si le contact avec nos clients nous manque, on est toujours là ! On est présent pour eux et pour nous !", Ajoute-t-elle.

Des partenaires mobilisés

Dans le cadre d’un appel à projets, porté par la Chambre de Commerce et d’Industrie, une quarantaine d’entreprises proposant des solutions en Hauts-de-France ont été identifiées. Parmi elles, une dizaine propose des outils pour un déploiement rapide, adapté à l’urgence dans laquelle nous plonge cette crise sanitaire.

Ces aides régionales sont mises en place jusqu’au 31 décembre 2021 et pourront prendre en charge les dépenses engagées à compter du 1er octobre 2020, correspondant au mois précédent le début du second confinement.

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Pour bénéficier de ces aides, vous pouvez appeler le numéro vert 03 59 75 01 00, envoyer un mail à l’adresse commerceenligne@hautsdefrance.fr ou vous rendre sur www.soutien.hautsdefrance.fr.

Crédits et mentions légales