Contenu principal de la page
Article publié le 16/11/2021
Mis à jour le 05/05/2022

Les Hauts-de-France, première région de production automobile de France

Avec plus de 56 000 salariés dans le secteur et quelque 700 000 véhicules construits chaque année, les Hauts-de-France sont la première région automobile de France. Région leader donc, les Hauts-de-France sont également une Région qui se transforme dans sa dynamique rev3.

Le saviez-vous ? Plus de 30 % des véhicules produits chaque année en France sont made in Hauts-de-France ! Notre région compte en effet trois constructeurs mondiaux (Toyota, Renault et Stellantis) présents sur 7 sites de construction, et plus de 550 fournisseurs, sous-traitants et prestataires automobiles.

Au total, plus de 56 000 salariés produisent donc annuellement :

  • 700 000 véhicules
  • 1,4 million de boîtes de vitesses
  • 610 000 moteurs.

Une région idéale pour les constructeurs comme pour les équipementiers

Les Hauts-de-France occupent une position géographique particulièrement intéressante. La moitié de la production européenne de véhicules et 2/3 des constructeurs européens se trouvent dans un rayon de 600 km autour de la région. Cette concentration donne accès à une très grande variété de sous-traitants : 200 équipementiers sont présents dans les Hauts-de-France, ce qui permet de réunir l'ensemble de toutes les activités liées à l'automobile.

En route vers l'automobile et les emplois de demain

Historiquement leader en termes d'industrie automobile traditionnelle, les Hauts-de-France et ses entreprises se transforment pour rester à la pointe. Alors que l'on sait que la transition écologique passera par la réduction des émissions de gaz à effets de serre des véhicules, la Région soutient le développement des entreprises dans le domaine de l'électromobilité. Ainsi, de la fabrication de batteries nouvelles générations à celles de bornes de recharge rapide, des entreprises telles que DBT, Envision ou ACC font et renouvellent le choix du made in Hauts-de-France. L'implantation de ces trois gigafactories devrait permettre la création de quelque 7 500 emplois directs et 15 000 emplois indirects notamment dans la filière de recyclage de batteries.

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Informations complémentaires sur Nord France Invest

Crédits et mentions légales