Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 21/05/2021
Mis à jour le 25/05/2021

À lire aussi

Fermer

Moi(s) sans tabou : un temps fort de la prévention et du dépistage des IST et du VIH

Le Corevih Hauts-de-France, Comité de coordination régionale de lutte contre les IST et le VIH, organise, en partenariat avec l’ARS et la Région Hauts-de-France, le "moi(s) sans tabou". Cet événement, lancé le 15 mai dernier et qui durera jusqu’au 15 juin, a pour objectifs l’information, la prévention et l’incitation au dépistage du grand public.

Avec le 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le Sida, cet événement est appelé à devenir un temps fort de la prévention et du dépistage des IST (infections sexuellement transmissibles) et du VIH. La première édition du Moi(s) sans tabou a lieu en région pendant tout un mois, du 15 mai au 15 juin 2021. Les acteurs mobilisés pour la santé sexuelle en Hauts-de-France sensibilisent à l’intérêt de connaître son statut sérologique vis-à-vis des IST et du VIH. Une action qui s’inscrit dans la dynamique "Objectif 2030 : les Hauts-de-France sans nouvelle contamination".

"En Hauts-de-France, le pourcentage de personnes qui se font dépister à un stade avancé du VIH est de 30 %, contre 25 % pour la moyenne nationale, ce qui témoigne d’une épidémie cachée à l’origine de nouvelles contaminations", explique le Dr Hélène Bazus, vice-présidente du Corevih. "Il existe des territoires où certaines personnes n’ont pas le réflexe de se faire dépister parce qu’elles ont d’autres préoccupations. Avec le moi(s) sans tabou, nous souhaitons sensibiliser le grand public et les populations les plus à risque."

Une grande campagne de communication

Une grande campagne d’information et de prévention, avec des supports visuels, délivrera des messages avec pour cibles le grand public mais aussi les populations les plus à risques, notamment celle des jeunes : "Nous allons lancer une grande campagne d’affichage et sur les réseaux sociaux. Des livrets seront également distribués. Chacun a sa sexualité et doit pouvoir en parler librement, nous devons nous adapter à chacun", souligne le Dr Hélène Bazus. L’objectif est de contribuer à la promotion des comportements favorables à la santé sexuelle, de prévenir les risques liés à la sexualité et de réduire les inégalités sociales et territoriales en matière de santé sexuelle. Avec des messages de prévention qui inciteront à recourir au préservatif, l’un des outils pour se protéger des IST, notamment de la syphilis et des infections à gonocoques, en recrudescence dans les Hauts-de-France, et du VIH.

Une semaine de dépistage gratuit du 7 au 13 juin

Le Corevih mobilisera tous les acteurs de terrain afin d’inciter le grand public et les publics cibles à se faire dépister, du 7 au 13 juin 2021. Tout un chacun pourra ainsi commander gratuitement, sur une plateforme en ligne, un autotest de dépistage du VIH et se faire livrer chez lui, avec ou sans entretien avec un personnel de santé. Se faire dépister permet de connaître son statut vis-à-vis des IST qui peuvent être asymptomatiques, de se soigner rapidement en cas d’infection et d’éviter les complications et d’éviter de transmettre l’infection à ses partenaires.

Des actions à destination des professionnels

Le jeudi 27 mai, un webinaire à destination des professionnels des champs sanitaire, médico-social, social ou associatif proposera :

  • Un échange sur la santé sexuelle, son contexte, ses enjeux ;
  • Des clés pratiques pour aborder les questions de santé sexuelle ;
  • Des retours d’expériences d’acteurs locaux.

Pour s’inscrire, envoyez un mail à corevih-hdf@ch-tourcoing.fr

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Plus d’infos

Crédits et mentions légales