Toutes les actualités
Publié le 24/04/2020

Mémoire : le lycée Peltier de Ham récompensé par l’ambassade d’Australie

Chaque année depuis 1989, l'ambassade d'Australie en France récompense une école, un collège et un lycée pour des projets en lien avec le rôle de l’Australie dans la Première Guerre mondiale. Ce 21 avril 2020, le lycée des métiers JC Athanase Peltier, à Ham dans la Somme, a reçu le prestigieux prix Sadlier Stokes pour la réalisation de son arbre de métal intitulé "Je suis courage, amitié et mémoire."

C'est un arbre majestueux fait de métal. Il mesure plus de deux mètres de haut et ses trois branches sont peintes en bleu, blanc et rouge, couleurs des deux nations : l'Australie et la France. Elles représentent le courage, l'amitié et la mémoire et sont décorées des porte-bonheurs que portaient les soldats australiens venus combattre en France pendant la Première guerre mondiale, tels que des chats noirs, des boomerangs, des kangourous ou encore des coquelicots.

Il s'agit de l'œuvre de la classe de première année de CAP serrurerie-métallerie encadrée par l'équipe pédagogique du lycée des métiers JC Athanase Peltier, à Ham dans la Somme. Et elle a été choisie par les membres du jury du prix Sadlier Stokes, organisé par l'Ambassade d'Australie en France, parmi tous les projets présentés par les lycées de France.

Un travail de mémoire

"Nous voulions trouver un objectif concret pour motiver les élèves, explique Brahim Allioua, professeur d'atelier de métallerie. Quand ma collègue professeure d'anglais a parlé du concours organisé par l'ambassade d'Australie, ça a fait sens. L'idée de l'arbre est arrivée très vite pour illustrer l'engagement des soldats australiens. C'est l'histoire de notre pays, de notre région… Le mémorial national australien de Villers-Bretonneux se trouve à peine à 50 kilomètres de notre lycée !"

Un projet interdisciplinaire

Pour mener à bien ce projet, les professeurs de différentes matières ont travaillé de concert avec les élèves :

  • à l’atelier, les élèves ont fabriqué la structure métallique de l'arbre : le tronc et les branches,
  • en anglais, ils ont travaillé sur les porte-bonheurs des soldats australiens et français,
  • en arts appliqués, ils ont reproduit les grades des soldats sur des plaques en acier ainsi qu'un chemin en ruban d’acier rappelant le parcours des soldats depuis l’Australie jusqu’à Villers Bretonneux,
  • en histoire-géographie ils ont travaillé sur l'engagement des Australiens au cours de la première guerre mondiale.

À l'avenir cet arbre devrait s'enraciner dans différents lieux (médiathèques, centres culturels…) afin de toucher un plus grand nombre de personnes. Une volonté qui a été saluée par l'ambassadeur d'Australie, son Excellence M. Brendan Berne, lorsqu'il a adressé ses félicitations au lycée. "Ce prix est une vraie fierté, se réjouit Grégory Michel, proviseur de l'établissement. Cette œuvre est symbolique par les valeurs qu'elle porte mais c'est aussi la concrétisation d'un projet interdisciplinaire entre enseignements généraux et professionnels, ce qui lui donne beaucoup de sens !"

À lire aussi

Une appli mobile pour célébrer « l’Anzac Day » en restant chez soi

"Anzac day 2020", c'est le nom de l'application à télécharger pour pa...


Hauts-de-France : la mémoire préservée

Le bleuet est la fleur française du souvenir, à l’image du coquelico...


À Herlies, les soldats tombés en 1914 se relèvent

Pour le centenaire de l'armistice, de nombreux événements sont organis...


Partager

Send this to a friend