Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 27/07/2022
Mis à jour le 29/07/2022

À lire aussi

Fermer

Lycées : place aux travaux d’été en Hauts-de-France

Lycées : place aux travaux d’été en Hauts-de-France

Proche de sa jeunesse et soucieuse de leur bien-être et de leur réussite, comme chaque année, la Région Hauts-de-France profite des vacances estivales pour réaliser près de 180 millions d’euros de travaux dans plus de 200 lycées du territoire.

Optimiser les conditions d’études pour les 260 585 élèves fréquentant les 428 lycées (dont 272 établissements publics) des Hauts-de-France : tel est l’objectif majeur de la Région qui, cet été encore, engage de nombreux travaux dans un grand nombre d’établissements du territoire.

Coup de frais sur les bâtiments

Les aménagements en cours s’inscrivent dans le cadre d’un programme prévisionnel d’investissement. Ils représentent des montants conséquents : environ 180 millions d’euros pour cette année. Ils portent, pour partie, sur le renouvellement ou le renforcement du matériel pédagogique, d’entretien d’espaces, mais peuvent aussi concerner des travaux de plus grande ampleur s’agissant de rénovations/réhabilitation de bâtiments.

En cet été 2022, les Hauts-de-France ne dérogent pas au principe de proposer des établissements fonctionnels qui répondent à des exigences en termes de sécurité, de qualité du matériel mis à disposition des élèves (en voie générale, technologique ou professionnelle), d’accessibilité pour l’ensemble des publics mais aussi de performance énergétique (avec recours à des solutions innovantes en matière d’isolation ou d’équipement solaire). Ces travaux estivaux concernent cette année pas moins de 205 établissements.

Tour d’horizon des principaux chantiers :

École Européenne Lille Métropole, à Marcq-en-Barœul : un nouvel établissement !
Un chantier majeur, entamé fin 2021 et qui va se poursuivre activement cet été, afin d’achever le gros œuvre à l’automne. Ce nouvel établissement permettra d’accueillir pour la rentrée de septembre 2023 jusqu’à 1175 personnes, dont 840 élèves de cycles maternelle, primaire et secondaire réunis. En effet, la spécificité de l’École Européenne - dont l’organisation et l’architecture d’ensemble en îlot sont pensées comme telles - réside dans le principe de continuité éducative : la formation de l’élève est assurée de la maternelle à l’obtention du Baccalauréat sur les mêmes principes pédagogiques et selon son développement personnel, social et intellectuel. 30 millions d’euros sont engagés dans ce projet de nouvel équipement.

Internat d’Excellence ERPD, à Douai : accessible à tous
156 places pour des enfants du CP au CM2 - 2 niveaux de 78 places. L’opération se déroulera sur 20 mois de décembre 2021 à Août 2023 pour un investissement de 7,8 millions d’euros. 3 500 m² (existant et neuf) sont impactés par ces aménagements qui comprendront une mise en accessibilité PMR de l’ensemble du site.

Lycée général et technologique César Baggio, à Lille : plus de sécurité
De nombreux travaux sont entrepris dans ce lycée, notamment des travaux de rénovation de la voirie pompier, des travaux de rénovation, d’isolation et de mise en sécurité de la toiture du bâtiment D, l’internat, et de la toiture du bâtiment F, les logements. Les travaux (dont le montant total s’élève à 721 000 euros) ont débuté en juillet et seront totalement terminés en d’ici au mois de novembre.

Lycée Guy Mollet, à Arras : en route vers le solaire
Des lycées moins énergivores, celui-ci le prouve ! Pour déployer des équipements solaires sur ses toitures, le lycée arrageois va bénéficier de la réfection de l’étanchéité de près de 6000 m2 de toitures terrasse dont il dispose. Coût de l’opération, 940 000 euros. Entamé début juin, le chantier doit s’achever pour la rentrée.

Lycée Robespierre, à Arras : une meilleure isolation
950 châssis bois à changer, c’est le programme de travaux établis pour le lycée Robespierre à Arras. Ils seront remplacés par des ensembles en aluminium avec double vitrages. Montant de l’opération, 3,5 millions d’euros. La date prévisionnelle de fin de chantier est prévue pour fin décembre.

Lycée Charles Naveau, à Sains-du-Nord : réhabilitation du bâtiment A – Maison de Maître
Des travaux de "finition" (420 000 euros environ) avec traitement de façade, qui achèvent une phase de réhabilitation globale engendrée par un incendie survenu en 2013. 3,4 millions d’euros ont été engagés dans cette réhabilitation d’ensemble.

Lycée de l’Europe, à Dunkerque : réfection de la laverie
Le chantier en cours sur le lycée de l’Europe consiste en la réfection complète de la zone de préparation froide et de la plonge. Après une phase de désamiantage, des travaux de second œuvre se poursuivront pour une livraison fin août. Montant : 170 000 euros.

Lycée Jules Verne, à Etaples-sur-Mer : déménagement de l’atelier aluminium/verre
Améliorer les conditions d’études en répondant mieux aux besoins pédagogiques des différentes formations proposées : c’est le sens des travaux menés dans ce lycée d’Étaples-sur-Mer. D’un montant d’un peu moins de 110 000 euros, l’opération consiste à intervertir l’atelier aluminium/verre avec l’atelier maçonnerie. Elle comprend le déménagement des machines-outils, des travaux d’alimentation de ces machines en eau, air et électricité, la création d’une salle BIM en maçonnerie ainsi que la mise en réseau des divers locaux des ateliers. L’ensemble sera opérationnel pour la rentrée de septembre.

Lycée de l’Aa, à St Omer : rénovation de la laverie
Une réfection totale de la laverie : c’est ce que vit actuellement cet établissement audomarois. Ces travaux estivaux (120 000 euros) consistent au renouvellement total de tous les équipements, la réfection des sols et murs en carrelage avec création de nouvelles ouvertures dans la maçonnerie, la réfection des réseaux chauffage ventilation et la pose d’un nouveau faux-plafond avec éclairage LED.

Lycée de la Baie de Somme, à Abbeville : mise en accessibilité
Un chantier de grande ampleur vient de débuter. Il devrait s’achever fin 2023 avec la promesse d’une amélioration des conditions d’accessibilité pour tous. Coût global : 1,22 millions d’euros.

Lycée P. Langevin, à Beauvais : rénovation et isolation des façades
Un autre chantier d’envergure, dans l’Oise : pas moins de 11,9 millions d’euros seront investis pour améliorer les performances énergétiques de l’établissement. La pose de l’isolation thermique en ossature bois par l’extérieur sera achevée cet été. Le remplacement des façades de type mur rideau du hall d’entrée sera achevé pour la rentrée de septembre. Les travaux de faux plafonds, électricité, ventilation double flux sont en cours et seront, selon les secteurs achevés aux vacances de la Toussaint.

Lycée Amyot d’Inville, à Senlis : réhabilitation des bâtiments de l’internat
La première phase de l’opération relative à la restructuration du bâtiment Le Corbusier est en voie d’achèvement et doit être livrée pour la rentrée de septembre. Ce bâtiment permettra d’accueillir 80 internes. La réhabilitation des autres bâtiments et notamment du bâtiment Le Nôtre se poursuit à la rentrée. Montant global, 8,62 millions d’euros.

Espace scolaire Condorcet à Saint-Quentin : isolation et travaux généraux
L’espace Condorcet est constitué d’un lycée général et technologique et d’un lycée professionnel. Le remplacement d’une verrière de bâtiment et des travaux de remplacement de menuiseries simple vitrage ont été entrepris sur le premier, pour un montant d’opérations de 390 000 euros. Des travaux de réaménagement et d’embellissement de salles ont été menés dans le second.

Lycée polyvalent Jean de la Fontaine, à Château-Thierry : rénovation de toitures
Deux phases successives de travaux, deux bâtiments (E et ES) concernés : la rénovation d’environ 2 100 m2 de toitures (comprenant le remplacement d'exutoire de désenfumage et les plaques polycarbonate des puits de lumière) de cet établissement devrait s’achever fin novembre 2022 pour un montant de 500 000 euros.

Lycée général Paul Claudel, à Laon : mise en accessibilité PMR
Du nouveau pour la rentrée ! Sont en cours, au lycée P.Claudel de Laon, des travaux de création de cheminements PMR avec une signalétique et bandes de guidage desservant les différents bâtiments du site, l’aménagement à l’internat de trois chambres PMR avec la mise en place de monte personnes dans le théâtre et au gymnase, l’adaptation des sanitaires à travers le site, l’adaptation des banques d'accueil à la loge, de l'intendance et de la vie scolaire. Sont également prévus des travaux de remplacement des menuiseries extérieures inadaptées, de la restructuration partielle de l'infirmerie, de la restructuration partielle des vestiaires du gymnase. Coût des travaux : 460 000 euros.

Retrouvez les travaux en cours sur notre carte interactive

Crédits et mentions légales