Contenu principal de la page
Article publié le 11/02/2024
Mis à jour le 12/02/2024

La modernisation de la ligne ferroviaire Douai-Cambrai est lancée !

La modernisation de la ligne ferroviaire Douai-Cambrai est lancée !

C'est le début d'une période de 17 mois dédiée aux travaux ! En janvier 2024, l'État, la Région Hauts-de-France et SNCF Réseau ont lancé le chantier visant à rénover cette ligne cruciale.

Cette vaste entreprise, essentielle au maintien du trafic ferroviaire, implique le renouvellement complet des composants du réseau entre Cambrai et Sin-le-Noble, englobant la voie ferrée, les ponts ferroviaires et les passages à niveau. La durée prévue est de 17 mois, au cours desquels les circulations ferroviaires seront temporairement interrompues pour permettre aux équipes de SNCF Réseau et de ses partenaires industriels d'intervenir de manière intensive.

Ce 10 février 2024, les représentants de la Région Hauts-de-France et SNCF Réseau étaient à Cambrai pour visiter le chantier. L’occasion d’assister au remplacement des aiguillages par des matériaux « made in » Hauts-de-France, et à la pose d’un ballast 100% de réemploi.

"Pour la Région Hauts-de-France, toutes les lignes de train du quotidien sont importantes ; en zone urbaine comme dans les bassins de vie plus ruraux. C’est pourquoi nous investissons pour la sauvegarde des petites lignes de notre territoire. Le train, c'est polluer moins, c’est la tranquillité et la sécurité des déplacements.", Christophe Coulon, vice-président en charge des mobilités, des infrastructures de transport et des ports.

Un chantier indispensable

La ligne Douai-Cambrai dessert 5 gares intermédiaires via une voie unique électrifiée : Sin-le-Noble, Cantin, Arleux, Brunémont, Aubigny-au-Bac. Chaque jour, elle permet la circulation de 32 trains régionaux (TER), offrant une grande flexibilité pour les déplacements locaux.

L’État, la Région Hauts-de-France et SNCF Réseau ont pris un engagement fort pour offrir une solution durable favorisant la mobilité du quotidien des habitants du territoire, celui d’investir 78 millions d’euros dans cet ambitieux programme de travaux, indispensables au maintien de l’exploitation au-delà de 2025. La ligne fera ainsi peau neuve pour les 30 prochaines années.

Des cars de substitution mis en place par votre Région

Durant ces travaux, Une offre de substitution par cars sera mise en place. Elle sera composée de 9 allers-retours en semaine et 6 le weekend desservant les 6 gares de la ligne. La tarification sera d’un euro par trajet avec la possibilité de souscrire à un abonnement à 10 euros. Les usagers pourront également emprunter le réseau gratuit Eveole qui dessert la majorité des gares de la ligne.

Les voyageurs pourront ainsi continuer à circuler entre Douai et Cambrai en empruntant la ligne K40 Lille-Flandres – Saint-Quentin ; Les gares intermédiaires seront également.

Des chiffres clés

  • 32 trains régionaux (TER) circulant chaque jour sur cette ligne
  • 25 kilomètres de voie renouvelée entre Cambrai et Sin-le-Noble (rails, traverses, ballast)
  • 19 aiguillages remplacés en gares de Cambrai (17) et Sin-le-Noble (2)
  • 24 passages à niveau : réfection de la chaussée et des clôtures, renouvellement des platelages ;
  • 2 ponts ferroviaires : le pont ferroviaire d’Aubencheul-au-Bac (rue Roger Salengro à Aubencheul-au-Bac, sur la route départementale 71) et le pont Leleu (rue Riot des Saules à Tilloy-lez-Cambrai) ;
  • 6 autres ponts ferroviaires seront également confortés
  •  70 personnes mobilisées sur le chantier
  • 670 tonnes de CO2 économisées par la démarche d’éco-conception engagée sur le chantier
Crédits et mentions légales