Toutes les actualités
Publié le 16/10/2019
La région Hauts-de-France labellisée Terre de Jeux 2024
© Région HdF

La région Hauts-de-France labellisée Terre de Jeux 2024

Le 15 octobre 2019, la Région Hauts-de-France a signé la convention "Terre de Jeux 2024" en présence de Tony Estanguet, président de Paris 2024.

C’est officiel ! Le 15 octobre 2019 à Lille, en marge de la séance plénière, le président de Région, Xavier Bertrand a reçu Tony Estanguet, le président de Paris 2024, pour officialiser le partenariat entre les Hauts-de-France et les Jeux de Paris. La région Hauts-de-France est donc l’un des premiers territoires à être labellisé « Terre de Jeux 2024 ».
« On signe cette convention parce qu’on veut aussi donner notre envie, notre force et notre dynamisme et participer à cette grande aventure des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024 », a présenté Xavier Bertrand, le président de la Région. « Nous avons l’expérience, une ambition et nous travaillons en équipe avec le monde sportif », a ajouté Florence Bariseau, vice-présidente de la Région en charge des Sports.

Accueillir des délégations en préparation

« La Région Hauts-de-France est un partenaire important, a reconnu le champion olympique de canoë et président de Paris 2024, Tony Estanguet. Ce territoire est aux portes des Jeux. Il y a ici une vraie culture du sport, un mouvement sportif dense et dynamique et l’expérience d’avoir été base arrière des Jeux de Londres en 2012. Les Hauts-de-France ont tout pour accueillir des délégations en préparation ».
Les Hauts-de-France pourraient accueillir des compétitions olympiques à Chantilly (60) en équitation, mais aussi au Stade Pierre Mauroy de Villeneuve d’Ascq (59) avec des matchs de football. La liste des sites officiels devrait être validée en décembre 2020. En devenant « Terre de Jeux 2024 », la région pourra déjà devenir « Centre de préparation aux Jeux » et accueillir des délégations venues du monde entier en préparation, et ce, dès 2020. Pour cela, la Région a proposé six sites : le Creps de Wattignies (59), le Vélodrome couvert régional à Roubaix (59), l’Aréna stade couvert de Liévin (62), la salle Maréchal à Harnes (62), le complexe régional d’Aire-sur-la-Lys (62) et le Chaudron au Portel (62).

Faire des Jeux de Paris, les Jeux de tout un pays

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024 seront le plus gros événement jamais organisé en France avec 13,5 millions de billets vendus, 206 pays représentés, 4 milliards de téléspectateurs, 50 000 bénévoles. « Si on veut renforcer la place du sport dans ce pays, il faut accompagner le mouvement sportif et les collectivités territoriales, a expliqué Tony Estanguet. Pour la première fois dans l’histoire, nous avons souhaité ouvrir ces Jeux de Paris à l’ensemble du territoire français. »

Un événement populaire et surtout, un héritage

Concrètement, il s’agit de faire vivre les émotions du sport et des Jeux au plus grand nombre. Par exemple en organisant, dans les territoires, des animations autour des Jeux de Tokyo en 2020 ou des rencontres entre sportifs de haut niveau et les habitants. « On souhaite mettre plus de sport dans le quotidien des Français, a ajouté Tony Estanguet. Il y a beaucoup de problèmes de santé, des difficultés autour du vivre ensemble, mais aussi concernant le regard sur le handicap. Et on sait que le sport peut changer la donne. »
Prochains temps forts pour célébrer le sport et les Jeux : du 3 au 8 février 2020, la semaine olympique et paralympique dans tous les établissements scolaires de France et le 23 juin 2020, la journée olympique et la fête du sport.

À lire aussi

JO 2024 : les Hauts-de-France se positionnent

La Région Hauts-de-France a décidé de répondre aux appels à projets...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

Partager

Send this to a friend