Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 20/11/2020
Mis à jour le 20/11/2020

Innover pour demain : l’économie circulaire en action !

Réutiliser des déchets électroniques, valoriser les bioressources régionales telles que le lin, transformer les matériaux issus de la déconstruction de bâtiments, produire et consommer local… La Région entame un virage vers une production plus durable. En séance plénière du 19 novembre, elle a défini sa feuille de route et des pistes d’actions concrètes pour développer l’économie circulaire.

Dans le cadre de la dynamique de la Troisième Révolution Industrielle et dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, la Région Hauts-de-France veut permettre aux entreprises, aux territoires et aux citoyens de relever les défis économiques, environnementaux et sociétaux. L’économie circulaire répond à de forts enjeux : éviter le gaspillage des ressources tout en limitant l’impact sur l’environnement, mais aussi créer des emplois et développer les entreprises, en s’appuyant sur la mobilisation de tous les acteurs du territoire.

L’économie circulaire : des enjeux cruciaux pour les Hauts-de-France

L’économie circulaire contribue directement au développement de l’économie régionale et crée des emplois. Elle encourage aussi la préservation des ressources par l’utilisation de matières premières recyclées. Elle permet également de réduire les émissions indirectes de gaz à effet de serre. Pour parvenir à cet objectif de production plus durable, l’économie circulaire doit mobiliser l’ensemble des acteurs : entreprises, collectivités, citoyens…

Chacun peut agir en modifiant sa manière de s’approvisionner, de vendre, de consommer, à l'instar de l’entreprise Héro, qui commercialise des sweats recyclés, créés à partir d'anciens vêtements et de bouteilles plastiques : "Lorsque je me suis rendu compte de l'impact de l'industrie de la mode sur notre environnement et sur l’être humain, j'ai totalement remis en question la façon dont je m'habillais, explique Florent Lienard, fondateur d'Héro, située à Oisy-le-Verger (62). J'ai alors souhaité passer à l'action et créer une marque respectueuse de l'environnement et de l’humain. Le recyclé était l'une des façons les plus radicales dans le textile, j'ai donc contacté de très nombreux ateliers en France pour finalement trouver ceux qui pourraient m'aider à créer le sweat 100% recyclé".

Des actions concrètes d’ici à la fin 2021

La feuille de route "Economie circulaire" définit des actions concrètes mobilisant tous les acteurs du territoire. La Région sera aux côtés des acteurs régionaux, notamment les entreprises qui iront chercher les métaux dans les déchets électroniques : un vivier de 1 000 emplois directs aujourd’hui en Hauts-de-France. Elle accompagnera les entreprises de la plasturgie qui développeront un mode de consommation raisonnable, ou celles qui utiliseront de manière durable et circulaire les bioressources régionales telles que le lin ou le colza.

Développement d’un prêt-à-porter accessible et durable, recours aux bois d’essences régionales, transformation des matériaux issus de la déconstruction du BTP… sont aussi des exemples d’actions concrètes qui pourront être mises en œuvre.

 

 

Un commentaire sur “1”

  1. LAIGLE -

    Il faut vraiment arriver à transformer nos habitudes à tous les niveaux tant professionnel que personnel et repenser l’économie régionale et les métiers nécessaires à cette nouvelle façon de vivre

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*