Toutes les actualités
Publié le 26/03/2020

Covid-19 : les consultations à distance se développent en Hauts-de-France

Le recours à la téléconsultation est un moyen efficace de limiter le risque de transmission du virus tout en facilitant l'accès aux soins des malades. Dans le contexte actuel lié à l'épidémie de Covid-19, le programme de e-santé Prédice, porté par la Région, se déploie massivement : 3 000 médecins y sont aujourd'hui inscrits.

Depuis longtemps convaincue de l'intérêt de développer la télémédecine, la Région Hauts-de-France porte depuis mi-2018 le service de téléconsultation régional Prédice, aux côtés de l'Europe et l'Agence régionale de santé .

Le recours à la téléconsultation permet de limiter les contacts physiques, et donc le risque de transmission du virus vers les professionnels de santé ou vers les patients en salle d'attente. Pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce service, le programme Prédice, qui comprend un bouquet de services numériques de mise en relation et de coordination se déploie massivement dans la région.

Le nombre de téléconsultations en constante augmentation

3 000 médecins des Hauts-de-France y sont déjà inscrits et le nombre de téléconsultations est en constante augmentation. L'outil Prédice devient désormais accessible aux sages-femmes en particulier pour assurer le suivi à domicile des femmes enceintes et aux pharmaciens qui pourront conseiller les patients à distance.

En pratique

Si le médecin le juge opportun, il pourra proposer une téléconsultation à son patient. Il lui enverra alors par mail les modalités de la téléconsultation : la date et l'heure, un lien pour vérifier la compatibilité de son matériel informatique (téléphone, tablette ou ordinateur) et le lien à utiliser pour se connecter.

Selon les cas, le patient téléconsultant peut être accompagné par un professionnel de santé, par exemple un infirmier. Il peut également transmettre à son médecin tout document utile (par exemple des résultats d'analyses).
À l'issue de la téléconsultation, le médecin peut transmettre si besoin des documents (ordonnances, prescriptions…) et facturer le patient.

À noter que dans le contexte de l'épidémie liée au Covid-19, les règles liées aux téléconsultations viennent d'être assouplies jusqu'au 31 mai 2020.

 

À lire aussi

Télémédecine : un cabinet expérimental à Hesdin

Votre médecin est en congés cet été ? Pas de panique, la Région vou...


Santé, emploi, bien-être : la Région innove avec AXA

La Région a signé avec AXA un partenariat inédit pour apporter des so...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Vous êtes médecin, pharmacien ou sage-femme dans les Hauts-de-France et souhaitez accéder au service de télésanté Prédice ? Accédez aux formulaires d’inscription ici

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Partager

Send this to a friend