Toutes les actualités
Publié le 04/10/2018

Santé, emploi, bien-être : la Région innove avec AXA

La Région a signé avec AXA un partenariat inédit pour apporter des solutions concrètes aux problématiques économiques et sociales des habitants.

Les trois axes de ce partenariat concernent le développement de la télémédecine, des emplois numériques et du bien-être en entreprise.

"Ce partenariat avec AXA va dans le sens de l'intérêt général des habitants des Hauts-de-France, a introduit le président Xavier Bertrand. Il traduit notre idée du progrès, indissociable de la volonté de réduire les fractures, qu'elles soient sociales, sanitaires ou numériques."

Thomas Buberl, directeur général du groupe AXA, a en effet confirmé la position de son entreprise : "en tant qu'assureur, nous avons parfois l'image d'un payeur de factures, mais nous avons la volonté d'aller plus loin. Nous pensons que les entreprises peuvent et doivent apporter des solutions pour la société. AXA est et sera toujours là pour aider !"

Améliorer l'accès à la santé

Si la densité de médecins généralistes dans les Hauts-de-France est comparable à celle du reste de la France, il existe de fortes disparités entre les territoires. "Les déserts médicaux sont une réalité, confirme le président de Région. L'accès aux soins ne pose peut-être pas de problème à Lille, mais ce n'est pas le cas partout !"

Pour améliorer l'accès aux professionnels de santé, AXA et la Région vont expérimenter la télémédecine, dont les consultations sont désormais prises en charge par l'assurance maladie. À partir de janvier 2019, un cabinet de télémédecine verra le jour à Marconne (62) dans la communauté de communes des 7 Vallées (30 000 habitants, 15 médecins généralistes). La solution imaginée allie un dispositif technologique de téléconsultation et un accueil physique. Un infirmier professionnel accueillera les patients et les accompagnera lors d'une consultation à distance avec le médecin. Les patients pourront alors obtenir immédiatement leurs ordonnances ou un rendez-vous auprès d'un spécialiste.

Les médecins téléconsultants seront les médecins locaux volontaires ainsi que les médecins d'AXA en cas d'indisponibilité des premiers (l'assureur a développé depuis 2015 un service de consultation médicale à distance et dispose d'une équipe de praticiens formés à ces spécificités.) "Tout est fait pour que cela réussisse et soulage le plus grand nombre. Vraisemblablement, ce projet en fera naître d'autres dans d'autres territoires", anticipe Xavier Bertrand.

Favoriser le sport et le bien-être en entreprise pour une meilleure santé

La prévention en matière de santé est l'une des priorités de la Région. Le stress, la sédentarité ou la mauvaise qualité du sommeil sont des facteurs de risque qui peuvent être réduits grâce à la pratique d'une activité physique quotidienne.

Pour favoriser ces comportements, notamment dans les TPE-PME, AXA et la Région ont souhaité participer à la mise en place d'un parcours sport, santé et bien-être ouvert aux 2 500 salariés de la zone d'activité du Parc Washington de Béthune (62). "Nous allons suivre cette expérimentation de près, souligne Florence Bariseau, vice-présidente de la Région en charge du sport. Notre objectif est d'avoir des Hauts-de-France en forme, et l'enjeu de rendre le sport accessible à tous !"

Former et recruter dans les métiers du numérique

Le numérique est à l'heure actuelle un important levier pour permettre aux personnes à la recherche d'un emploi de s'insérer dans le monde du travail. Le secteur est aussi vecteur d'attractivité économique pour un territoire. AXA et la Région s'engagent pour créer des programmes de formation et de reconversion dans les secteurs porteurs du numérique. "Dans les Hauts-de-France, 3 000 emplois dans le domaine du numérique ne sont pas pourvus, explique Isabelle Zeller, directrice de la mission numérique de la Région. Étonnamment, les métiers du digital rencontrent peu de succès auprès des jeunes. Pourtant, le numérique recrute et on a besoin de faire évoluer les formations rapidement."

Dans son Web center de Wasquehal, AXA emploie plus de 250 ingénieurs. Dans ses recrutements, l'assureur a des besoins spécifiques et a donc établi des liens avec différentes écoles comme l'Epsi Lille. Depuis la rentrée, 15 étudiants ingénieurs suivent une formation sur-mesure en alternance. AXA prévoit le recrutement de 100 ingénieurs dans les trois années à venir.

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. bertoux -

    Bonjour.
    Mon fils cherche un stage en informatique , du 27 mai 2019 au 7 juillet 2019. Avez -vous des entreprises qui prennent des stagiaires .
    Il est au Lycée st Joseph a Boulogne -sur -Mer.En Bts 1 année
    Il a déjà envoyé plusieurs courriers mais pas beaucoup de réponses.
    Pour trouver un stage c ‘ est très dur.

Partager

Send this to a friend