Toutes les actualités
Publié le 07/02/2018

Trouver sa voie à bord du car pour l’emploi

Le 5 février 2018, le car pour l'emploi a fait étape à Cauffry, dans l'Oise. Sur place, demandeurs d'emploi et salariés pouvaient découvrir les aides sur-mesure créées par la Région.

Difficile de passer à côté… Avec ses grandes parois aux couleurs des Hauts-de-France, le car pour l'emploi de la Région se repérait de loin. À l'intérieur, les équipes de Proch'Emploi, de l'apprentissage et de la formation professionnelle se sont relayés toute la journée pour informer les visiteurs sur leurs projets professionnels, leurs attentes, faire le point sur leurs recherches d'emploi. Et proposer des solutions "sur-mesure" pour chacun d'entre eux.

"La majorité des personnes qui montent dans le car pour l'emploi sont des demandeurs d'emploi qui recherchent de nouvelles opportunités, de nouvelles offres, explique-t-on dans le car pour l'emploi. Mais il y a également des salariés qui veulent se reconvertir, des parents qui souhaitent se renseigner pour leurs enfants. Chaque situation est étudiée individuellement."

Réponse adaptée à chaque demande

Le car pour l'emploi, comment ça marche ? À partir de 10h, les demandeurs d'emploi pouvaient venir à bord du car, à Cauffry, sans rendez-vous. Bien sûr, la visite et les temps d’échanges sont gratuits. Une fois à l'intérieur,  les visiteurs ont passé une heure avec un/e référent/e Proch'Emploi pour faire le point sur leur dossier. "Formation, expérience professionnelle, situation familiale, projets… Tout y passe. Cette étape est à la fois nécessaire et indispensable. Pourquoi ? Parce que chaque demande est différente. Nous proposons plusieurs offres d'emploi disponibles, ou des possibilités de formation pour monter en compétences. Nous pouvons aussi donner les coordonnées d'entreprises qui recrutent dans le secteur. Chaque réponse apportée est concrète, adaptée à la demande."

La formule fait ses preuves : depuis son lancement en janvier 2016, Proch'Emploi a déjà permis d'apporter 7 114 solutions aux demandeurs d'emploi. Mieux : plus de 8 fois sur 10, la solution proposée débouche sur un emploi.

Postes à pourvoir

Couvreur dans l'agglomération creilloise, comptable, aide à domicile, aide-soignant… À bord du car pour l'emploi, des dizaines d'offres cherchaient encore preneur. Des offres d'emploi émises à la fois par des entreprises et des grands groupes partenaires de la Région (O2, Adecco…), mais aussi collectées auprès de la plateforme Proch'Emploi de Creil.

"C'est toute la force de Proch'Emploi, qui dispose d'un réseau qui continue à s'étendre. Le dispositif peut à la fois relayer les offres de partenaires pour l'emploi – Pôle Emploi, missions locales, etc – et s'appuyer sur le réseau d'antennes de proximité et de plateformes disséminé dans les territoires. C'est en effet notre force : nous pouvons proposer des offres très localisées, proches du domicile des demandeurs, continuent les chargés d'information du car pour l'emploi. Un exemple très concret : un demandeur d'emploi cherche un poste dans l'industrie, dans le sud de l'Oise. La demande est directement relayée, via un 'push CV' (un envoi de la candidature) auprès de la plateforme de Creil. La réponse arrive dans la foulée, avec les offres disponibles dans le secteur. C'est très efficace."

À lire aussi

La Région vous donne rendez-vous dans l’Oise

Du 5 au 9 février 2018, Xavier Bertrand et les vice-présidents de la R...


Avec ADECCO, Proch’Emploi monte en puissance

Créer 350 CDI intérimaires supplémentaires


La Région et LinkedIn s’associent pour relever le défi de l’emploi

La Région Hauts-de-France souhaite explorer l’ensemble des pistes et ...


Partager

Send this to a friend