Contenu principal de la page
Article publié le 23/03/2022
Mis à jour le 23/03/2022

Vidéoprotection en gare : les Hauts-de-France continue d’investir

La Région continue d'équiper les gares et pôles d’échange en système de vidéoprotection et concrétise une troisième phase de travaux.

La sécurité des gares ? Toujours une priorité pour la Région Hauts-de-France, qui poursuit son programme d’équipements à travers le territoire.

Une troisième phase qui se concrétise

Dernière vague de déploiement en date, dix nouvelles gares où les phases d’études projet ont abouti sont accompagnées. Près de 2,41 millions d’euros seront ainsi alloués à l’équipement des gares d’Abbeville, Albert, Montdidier (80), Boulogne-Tintelleries, Boulogne-Ville, Bully-Grenay, Dourges, Leforest (62), Noyon et Saint-Just-en-Chaussée (60). Les travaux d’installation de 150 caméras au total doivent débuter le 1er avril pour une durée prévisionnelle de 24 mois.
Une quatrième phase - qui comprend elle les gares d’Abancourt, Laigneville, St-Sulpice-Auteuil (60), Cambrai, Fourmies, Pérenchies (59), Chézy-sur-Marne, Villers-Cotterêts (02), Ham (80) et Étaples-Le Touquet (62) - est en phase d’études.

50% pour les pôles multimodaux

Des opérations complémentaires sont également prévues aux abords des pôles d’échanges multimodaux des gares de Maubeuge (sept nouvelles caméras) et de Jeumont (neuf caméras), projets que la Région subventionne chacun à hauteur de 50%.

Crédits et mentions légales