Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 16/10/2020
Mis à jour le 16/10/2020

À lire aussi

Train : des gares toujours plus sûres et accessibles

La Région contribue à rendre les gares des Hauts-de-France toujours plus sûres et accessibles avec l'installation de caméras de vidéoprotection et l'aménagement des quais et des bâtiments.

10 nouvelles gares bientôt « vidéoprotégées »

Bientôt quarante gares rendues plus sûres grâce à la vidéoprotection dans les Hauts-de-France. Abancourt, Laigneville, Saint-Sulpice-Auteuil (60), Etaples-Le Touquet (62), Cambrai, Fourmies, Pérenchies (59), Chézy sur Marne, Villers-Cotterêts (02), Ham (80) : voici les dix dernières gares identifiées pour être équipées en caméras, au regard de leur localisation, du trafic et des relevés d'insécurité. Inscrites dans le cadre du protocole sûreté et lutte anti-fraude signé avec SNCF Gares & Connexions, ces études représenteront une enveloppe de 315 000 euros. Elles permettront d'établir précisément les besoins d'équipements de sécurisation dans chacune des gares. Cette stratégie, complétée par la présence d'agents de sécurité et de forces de l'ordre, répond au souhait de rendre les trains et les gares plus sûrs pour les usagers.

Faciliter l'accès aux PMR

Pour satisfaire aux besoins de l'ensemble des publics et répondre aux obligations légales en matière d’accessibilité, de nouveaux aménagements sont par ailleurs mis en œuvre. À Santes, à Aulnoye-Aymeries, à Pérenchies (59) ou encore à la gare d'Etaples-Le Touquet (62), des études préalables définiront les travaux à mener pour faciliter l'accessibilité des personnes à mobilité réduite (PMR) et moderniser les bâtiments voyageurs. L'ensemble de ces études totalise près d'1,7 millions d'euros de subventions régionales.
À Chaumont-en-Vexin (60), 300 000 euros seront engagés dans des études projet et des travaux de modernisation des installations voyageurs. Au programme : réfection du hall, remplacement du mobilier d'attente, installation de portes automatiques avec rideaux métalliques de protection, mise en place d'une nouvelle signalétique ou encore installation d'un système d'information voyageurs en temps réel.
À Saint-Omer (62), les travaux entrent en phase de réalisation ! Ils comprennent notamment le rehaussement de quais, la mise en place d'une bande de guidage entre le bâtiment voyageurs et le passage souterrain, la création de rampes de services, l'installation de nouveaux ascenseurs ainsi que différentes mises aux normes (escaliers, éclairage, signalétique). Coût de l'opération, près de 2,9 millions d'euros.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*