Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 22/11/2022
Mis à jour le 22/11/2022

À lire aussi

Fermer

Santé : la Région vous accompagne dans votre quotidien

La Région proche de votre quotidien, vous accompagne pour préserver votre santé, et ce tout au long de la vie. Elle finance ainsi une expérimentation en matière d'accès aux soins, l’acquisition d’un scanner dédié à la radiologie et la création d’un gérontopôle.

Pour répondre au mieux aux attentes et aux besoins des habitants et des territoires, la Région a réactualisé sa politique "Santé pour la période 2022-2028", le 29 septembre 2022, pour poursuivre son implication forte sur le long terme. Ainsi, réuni en commission permanente ce 22 novembre 2022, les élus régionaux ont voté trois nouvelles délibérations pour améliorer l’état sanitaire sur les territoires et garantir un accès au soin pour tous et partout.

La création d’un gérontopole en Hauts-de-France

Les challenges liés au vieillissement de la population sont nombreux à relever. D’autant plus que notre région compte une population plus âgée que la moyenne nationale (la part des seniors passerait dans la région de 15 % en 2013 à 25 % en 2050). Cette dynamique aura des conséquences en termes social et sanitaire, avec une augmentation des fragilités, de la perte d’autonomie et de la dépendance de la population… Parallèlement, le niveau de vie est inférieur à la moyenne française, alors que l’état de pré-fragilité peut être réversible.

Dans ce contexte, le 31 aout 2022, la Région, la CARSAT et l’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France ont souhaité s’engager dans la création d’un gérontopôle, qui prendrait naissance dès 2023. "Le gérontopôle des Hauts-de-France nous permettra de bénéficier d’un cadre de dialogue et de concertation pour penser ensemble les politiques et projets à mener au bénéfice des personnes âgées afin de mieux répondre aux défis induits par le vieillissement de la population", explique Anne Pinon, vice-présidente en charge de la santé et des formations sanitaires et sociales.

Un gérontopôle permet de fédérer des acteurs de différents champs dans

  • La prise en charge et l’accompagnement de la personne âgée,
  • La recherche sur le vieillissement,
  • Les entreprises,
  • La formation et l’enseignement supérieur sur ces thématiques dans les domaines de l’accompagnement social, la prévention et la préservation de l’autonomie,
  • Les politiques publiques (institutions territoriales et collectivités locales).

Ses Missions

  • Favoriser l’émergence de projets,
  • Coordonner des actions et initiatives relevant des champs du développement territorial, de la recherche, de l’économie et de la formation.

Centre hospitalier de Roubaix : un nouveau scanner pour lutter contre les cancers

L’amélioration de la qualité des équipements de diagnostics et de soins qui contribuent à lutter contre les cancers, ainsi que leur accessibilité constituent des enjeux majeurs. C’est pourquoi la Région souhaite accompagner financièrement le Centre hospitalier de Roubaix dans l’acquisition d’un scanner dédié à la radiologie interventionnelle. Il permettra à l’établissement de :

  • Enrichir son offre diagnostique et thérapeutique,
  • Développer la prise en charge des pathologies ostéo-articulaires.

Ceci pour favoriser un égal accès aux soins aux habitants de Roubaix. Une zone de proximité où la densité de population est forte, la mobilité est restreinte et les indicateurs sociaux et de santé sont dégradés.

Cateau-Cambrésis : une nouvelle expérimentation en matière d’accès aux soins

La Région intervient fortement pour soutenir l’installation des professionnels de santé pour renforcer l’offre de soins aux habitants de la région et particulièrement dans les territoires sous-dotés. Face aux enjeux sanitaires, à l’inégale de répartition des médecins et au faible recours aux spécialistes, les professionnels de santé, en première ligne, doivent répondre tous les jours aux besoins de santé de la population. Le sujet de l’expérimentation apparait donc comme essentiel, pour la prévention et la prise en charge des patients. C’est pourquoi, la Région soutient la création d'un centre de consultations externes au sein du Pôle de santé Matisse porté par le Centre Hospitalier du Cateau-Cambrésis, afin de pallier le manque d’accès au recours aux soins.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Crédits et mentions légales