Toutes les actualités
Publié le 22/05/2017

La chirurgie du futur avance en Hauts-de-France

Les Hauts-de-France accueillent la 6e édition de "New Faces, New Future", du 31 mai au 3 juin à Amiens. Ce colloque, organisé par l'Institut Faire Faces avec le soutien de la Région, réunit les spécialistes internationaux de la chirurgie reconstructrice du visage.

Le futur de la médecine et de la chirurgie reconstructrice s'écrit dans les Hauts-de-France, autour du Professeur Bernard Devauchelle. Ce médecin, chef du service de chirurgie maxillo-faciale au Centre hospitalier universitaire d’Amiens (CHU), est connu dans le monde pour avoir réalisé avec son équipe le 27 novembre 2005 la première greffe partielle du visage.

Depuis plusieurs années, ce spécialiste de la reconstruction faciale s'engage pour faire naître les nouvelles pratiques médicales qui permettront de soigner et de guérir durablement les futurs patients.

Faire Faces, l'institut de la chirurgie du futur

L'engagement du Professeur Devauchelle, soutenu depuis plusieurs années par la Région, a permis de faire naître un projet hors du commun : Figures, inscrit lui-même dans le projet de création d’un Institut de recherche et de formation (l’Institut Faire Faces) à Amiens. Ce projet, reconnu par un jury d’experts internationaux, associe le CHU d’Amiens, l’Université de Picardie Jules Verne, l’Université de Technologie de Compiègne, le Commissariat à l’Énergie Atomique, l’Université Catholique de Louvain et un groupe d’entreprises innovantes telles Plugmed et MSCScanning.

L'ambition : réaliser une plateforme de recherches et de formations chirurgicales pour, à terme, soigner les patients à l'aide des techniques thérapeutiques les plus avancées, nées de la recherche de pointe. "C’est tout le défi de l’Institut Faire Faces, qui ouvrira ses portes en 2017 : faire émerger de nouvelles sources de progrès dans la médecine, explique Bernard Devauchelle. Cela passera, j’en suis convaincu, par l’application à la chirurgie maxillo-faciale de nouvelles techniques et l’intégration de nouvelles technologies. La robotique, par exemple, nous offre la possibilité d’intervenir sur des zones du corps très sensibles et encore trop peu explorées, avec une précision ultime."

Les Hauts-de-France, symboles de l'excellence

Après la Chine et la France, la France accueille la nouvelle édition de "New Faces, New Future". Et ce sont les Hauts-de-France, symboles de l'excellence de la recherche appliquée à la santé, qui ont été choisis pour recevoir les experts venus du monde entier.

Organisé par l'Institut Faire Faces, avec le soutien de la Région, ce congrès international réunit pendant 4 jours les spécialistes de la chirurgie du futur. L'occasion de faire le point sur toutes les technologies émergentes et les perspectives d’avenir dans les domaines de recherche applicables à la chirurgie (robotiques, nanotechnologies, mathématiques, biotechnologies, biomatériaux, impression 3D, navigation, réalité virtuelle, etc.).

 

À lire aussi

SimUSanté : simuler pour sauver

Apprendre ensemble pour soigner ensemble


Pour aller plus loin


Infos pratiques

New Faces, New Future
Du 31 mai au 3 juin 2017
www.adt-conference.com

Partager

Send this to a friend