Contenu principal de la page
Article publié le 01/04/2021
Mis à jour le 01/04/2021

Des médiateurs de lutte anti-Covid-19 formés par l’ARS

Après la distribution de masques lors du premier confinement, la mise à disposition gratuites de locaux pour les transformer en centres de vaccination, la Région soutient le dispositif de formation des médiateurs de lutte anti-Covid-19 porté par l’agence régionale de santé (ARS) et organisé par les instituts de formation en soins infirmiers (IFSI). Objectif : former 1 070 personnes en Hauts-de-France.

Dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’agence régionale de santé des Hauts-de-France est amenée à effectuer des dépistages collectifs, en complément de la mobilisation des professionnels de santé libéraux (laboratoires, officines, infirmières et infirmiers libéraux). Pour développer des dépistages plus ciblés sur les situations et les populations à risque, une formation de médiateurs de lutte anti-Covid-19 a été ouverte.

Mieux dépister et prévenir

Sous la supervision de professionnels de santé, ces médiateurs contribueront aux opérations de dépistages collectifs en participant aux prélèvements, en renseignant les données, en initiant le contact-tracing et en fournissant des messages de prévention et de conduite à tenir en matière d'isolement, pour les personnes positives ou cas contact.

Ces médiateurs permettront de renforcer les capacités humaines, notamment celles des associations de sécurité civile et des SDIS qui sont déjà très mobilisés sur ces actions. Ils seront recrutés au sein des associations de sécurité civile, auprès des étudiants volontaires dont ceux déjà formés aux prélèvements nasopharyngés et si besoin en faisant appel à Pôle Emploi.

L'objectif est de former 1 070 personnes en Hauts-de-France. La Région Hauts-de-France participe à hauteur de 50 %.

Crédits et mentions légales